La hausse des impôts locaux s’annonce moindre en 2021

Moindre hausse impôts locaux 2021

En 2020, un ralentissement de l’inflation a été constaté. Ainsi, une influence positive sur la taxe d’habitation ou foncière est en vue pour l’année en cours. Sur ce point, l’augmentation de la VLC sera seulement de 0,2 %. Pour la taxe d’habitation sur les résidences principales, elle sera nulle (+0 %).

Représentant théoriquement le loyer à percevoir chaque année, la valeur locative cadastrale (VLC) est réexaminée annuellement en fonction de l’inflation. Alors qu’elle a affiché une évolution de 1,2 % en 2020, les experts tablent sur une faible progression pour 2021. Selon les estimations, la VLC n’augmentera que de 0,2 %.

Sur ce point, la crise a eu une conséquence positive durant l’année précédente. La Banque de France montre un relâchement de l’élévation des prix en 2020 (0,5 % contre 1,3 % en 2019). Une bonne nouvelle pour les occupants de logement qui, en plus de différentes charges, devront payer diverses taxes.

Une revalorisation différente pour la taxe d’habitation

Dans ce contexte, il s’agit notamment des impôts locaux tels que la taxe foncière ou d’habitation. Deux contributions calculées sur la base de la VLC dont la revalorisation annuelle affiche des dimensions distinctes.

ImportantExigée aux 20 % des foyers les plus aisés, la taxe d’habitation sur les résidences principales échappe à la croissance de 0,2 %. Bien au contraire, l’évolution de la VLC gardera sa valeur présente pour les deux prochaines années.

Si elle a enregistré un taux de 0,9 % en 2020, celui-ci restera nul (+ 0 %), et ce, dès l’année en cours. Par rapport à cela, cette contribution annoncée à la disparition en 2023 doit diminuer à partir de 2021. Ce qui garantira une limitation des dépenses à quelques points tels que les charges d’entretien, une éventuelle assurance habitation, etc. À souligner que la prévision est seulement valable pour les 20 % les plus aisés précédemment évoqués. De leur côté, l’imposition sur les résidences secondaires et la taxe foncière suivront la hausse actuelle de la VLC.

Un rôle décisif des collectivités locales dans le calcul

Cependant, il faut savoir que ces fiscalités varient surtout selon les décisions budgétaires des collectivités locales. En effet, la valeur locative cadastrale constitue seulement une base dans la fixation du montant des impôts locaux. Dans les détails, leur calcul se révèle beaucoup plus compliqué, étant donné que d’autres facteurs entrent dans l’équation. Outre les multiples abattements, il s’agit des taux du département, de la municipalité ou de l’intercommunalité.

Par ailleurs, les conditions prises en compte dans l’établissement de la VLC datent du marché locatif de 1970. Bien qu’une réforme de la taxe foncière soit en cours d’instauration, les premiers résultats n’apparaîtront que d’ici cinq ans.

Dans ce contexte, il est à rappeler que certaines dépenses restent à prévoir pour les foyers :

  • Inclus dans les 80 % des ménages exemptés de taxe d’habitation ;
  • Non concernés par la taxe foncière.

Outre l’assurance habitation et d’autres charges, ils devront régler la contribution à l’audiovisuel public.

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.