Les logements surpeuplés favorisent la transmission du coronavirus à Marseille

famille avec masques

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, Marseille a récemment constaté une baisse du nombre de personnes contaminées dans ses quartiers nord. Les transmissions intrafamiliales restent toutefois nombreuses en raison des conditions de vie des habitants. En effet, la sur occupation des logements dans la ville a tendance à favoriser l’épidémie.

Marseille est une ville problématique pour les acteurs du secteur immobilier, des promoteurs aux distributeurs d’assurance habitation locataire. Le mal-logement fait notamment partie des sujets les plus préoccupants dans cette zone géographique. La crise sanitaire actuelle met d’ailleurs en exergue ce problème.

Face à la multiplication des cas de transmission intrafamiliale, l’équipe de soignants de la cellule anti-Covid-19 des quartiers nord de Marseille a réclamé des mesures adaptées auprès des autorités. Les malades locaux avaient en effet besoin de moyens supplémentaires pour assurer l’efficacité du confinement. Dans les logements surpeuplés, qui rendent l’isolement impossible, les contaminations se sont multipliées.

Les habitants se sont montrés coopératifs

À Marseille, le personnel soignant se félicite de la réduction du nombre d’infections dans les quartiers nord de la ville. Cette tendance à la baisse est essentiellement due à la participation active des habitants à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Selon le Dr Slim Hadiji, de la cellule NordCovid, sur 20 Minutes :

Effectivement, elles diminuent, restent seulement les contaminations intrafamiliales. C’est grâce au respect du confinement dans les quartiers nord. Parfois certaines personnes ne savaient même pas que leur voisin de palier était contaminé tellement elles restent enfermées.

Dr Slim Hadiji

En cas de contamination, la cellule a déployé les moyens nécessaires pour permettre au malade de rester dans son domicile. En même temps, elle dispose d’un important réseau de partenaires. Ainsi, les sujets testés positifs au coronavirus ont eu la possibilité d’obtenir un sac de produits de première nécessité tous les deux ou trois jours. De cette manière, ils ont pu respecter scrupuleusement le confinement.

L’isolement des malades implique des problèmes dans les logements sur occupés

Au-delà de leur aspect inconfortable, les logements surpeuplés à Marseille revêtent actuellement une dimension sanitaire plus importante en raison de l’épidémie de Covid-19. Ce problème complique notamment l’isolement des personnes contaminées. Pourtant, cette méthode reste la meilleure solution pour limiter les transmissions par contact direct au sein du même foyer.

Comme le souligne le Dr Slim Hadiji :

C’est la crise du logement dans ces territoires qui a de telles conséquences. Parfois, il y a trois enfants dans une même chambre. Comment les isoler ? On a réussi à isoler un patient dans une chambre, mais les autres dorment à quatre ou cinq dans le salon.

Dr Slim Hadiji

Pour y remédier, l’Agence régionale de santé en PACA a réquisitionné deux sites pour recevoir les sujets atteints de Covid-19 ne pouvant pas être isolés dans leur domicile. Ces locaux sont à l’origine des foyers pour sans-abri. Ainsi, les patients sont parfois réticents à y séjourner.

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.