Les propriétaires de résidences secondaires en France se mettent à les louer

un couple content pour leur dossier immobilier

Ceux qui détiennent une résidence secondaire ne l’occupent plus pendant les vacances. C’est ce qu’avance Timothée de Roux, qui est à la tête d’Abritel. Au lieu de s’en servir à des fins personnelles, les propriétaires préfèrent en tirer un revenu complémentaire. En effet, la tendance des vacanciers est à la recherche de location pour séjourner entre amis comme en famille.

Dans l’Hexagone comme dans le monde entier, les résidences secondaires constituent actuellement un marché prometteur avec les offres de location de vacances. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Savills concernant les tendances en termes de propriété. Pour parvenir à ce constat, le distributeur de services immobiliers a collaboré avec un spécialiste de la location de vacances dédiées aux ménages.

Si l’enquête révèle que plus de 50 % des résidences secondaires ont été acquises sans crédit. Par ailleurs, 46 % des propriétaires accordent une importance particulière au potentiel locatif de ces logements. Dans le détail, nombre de contrats dassurance résidence secondaire souscrits portent sur la location saisonnière.

Les investisseurs sont-ils réellement en quête de rentabilité ?

D’après l’étude, les revenus puisés de la location de résidence secondaire représentent entre 20 et 40 % des ressources globales de 19 % des propriétaires. Pourtant, seuls 5 % des répondants souhaitent en faire leur principale source de revenus.

Les raisons pour lesquelles certains ménages résidant sur le territoire français ont eu recours à cette pratique sont diverses :

  • La couverture de nombreuses charges, dont les dépenses d’entretien (38 % des sondés), les différentes traites d’un prêt et les impôts (27 % d’entre eux).
  • L’encaissement de revenus supplémentaires (25 % des répondants) qui constituent moins de 20 % de l’ensemble des ressources annuelles pour la plupart.
  • L’assurance que la résidence secondaire sera habitée et donc sous surveillance (5 % des participants).

Évolution remarquable du marché des résidences secondaires depuis 1990

Pour 49 % des répondants, les motivations d’achat d’une résidence secondaire dans l’Hexagone résident dans la location saisonnière. En guise de comparaison, cette proportion s’établissait à 19 % il y a 30 ans. La situation a donc considérablement évolué depuis 1990.

D’ailleurs, nombre de personnes se préoccupent moins du montant des taxes à débourser (34 %) que du potentiel locatif lors de l’achat d’une nouvelle propriété. Interrogés sur leurs projets d’ici cinq ans, les propriétaires de résidences secondaires envisagent les options suivantes, lorsqu’il ne s’agit pas d’en faire une résidence permanente :

  • Persévérer dans la location saisonnière (84 %).
  • Donner la propriété en héritage (19 %).
  • Procéder à des travaux de rénovation (15 %)
  • Mise en vente (10 %).

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.