L’Europe remet en place les restrictions sanitaires pour enrayer la cinquième vague de Covid-19

Centre de vaccination contre le coronavirus

Sur le Vieux Continent, la courbe des nouvelles infections au coronavirus poursuit une tendance haussière. Afin de contrer leur progression, les dirigeants allemands s’apprêtent ainsi à prendre un certain nombre de restrictions. Récemment, l’Irlande a déjà agi en ce sens, notamment en agrandissant le public concerné par la campagne de rappel vaccinal.

Devenue l’épicentre de la propagation du Covid-19 au début du mois, l’Europe organise sa riposte contre le coronavirus. L’Exécutif portugais a annoncé par exemple de nouvelles restrictions le 19 novembre 2021. Se réjouissant d’avoir vacciné 86 % de la population locale, il indique écarter la possibilité d’instaurer des dispositifs sévères.

Pour sa part, la Suède a pris une décision inédite avec le déploiement du pass vaccinal. Le dispositif visera les évènements intérieurs d’au moins 100 personnes et entrera en vigueur dès décembre prochain. À titre d’information, le Pays allongé avait abrogé presque toutes ses mesures contre le coronavirus à la fin septembre dernier.

Je trouve la meilleure assurance santé

Retour du télétravail en Belgique

Du côté de l’Irlande, les portes des restaurants et des bars devront désormais être fermées à minuit. Le gouvernement a aussi élargi le champ d’application du pass sanitaire aux théâtres et cinémas. Jusqu’à maintenant, sa présentation n’était exigée qu’à l’entrée des boîtes de nuit et des bars. S’agissant de la campagne de rappel vaccinal, elle a été étendue aux 50 ans ou plus. Le télétravail, lui, est de nouveau conseillé.

Quant à la Belgique, elle l’a réimposé depuis le 17 novembre 2021. Jusqu’au 12 décembre inclus, les employés devront y recourir hebdomadairement à raison de 4 jours. Ensuite, la fréquence diminuera à 3 jours/semaine. Pour les comparateur mutuelle spécifiquement conçus pour ce mode d’organisation, ces mesures devront entraîner une hausse des sollicitations.

Pour sa part, l’Allemagne songe aussi à édicter un usage massif du travail à distance, sauf motif impérieux. Les salariés qui veulent opérer en présentiel devront être dépistés ou immunisés. Sinon, ils seront contraints de revenir à leur domicile et pourraient être privés de leur rémunération.

Des restrictions dédiées aux personnes non immunisées se préparent en Allemagne

Le 18 novembre 2021, le Parlement allemand a examiné en urgence un projet de loi. Destiné à contenir l’accélération du nombre de contaminations au coronavirus, celui-ci devrait élargir le pouvoir des Länder. Le texte doit autoriser les États fédérés à adopter des mesures à l’encontre de la population encore vulnérable au Covid-19. Comparé à celui de l’Hexagone, le taux d’incidence s’élève désormais au triple.

Le secrétaire d’État français a souligné que le pays se trouve actuellement dans une meilleure situation que ses voisins. Cependant, celle-ci apparaît tout aussi alarmante, prévient-il. Le porte-parole de l’Exécutif a déclaré le 17 novembre 2021 que depuis le 1er novembre, le taux d’incidence :

Progresse très rapidement, de l'ordre de 40 à 50 % par semaine.

Concernant les admissions à l’hôpital sur une semaine, elles se multiplient plus lentement, à hauteur de 10 %. Au regard de la situation, Jean-François Delfraissy s’est montré prudemment optimiste. D’après lui, le système de santé pourra probablement :

[…] Faire face à la cinquième vague à condition d'utiliser tous les outils.

Jean-François Delfraissy

Il spécifie que cela implique le maintien des mesures barrières et de la vaccination, et éventuellement l’amplification du télétravail. Un dispositif supprimé du protocole sanitaire depuis fin août dernier.

top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.