Un chauffe-eau mal paramétré est reconnu comme l’un des facteurs à la source de l’explosion des dépenses énergétiques des ménages

reglage de materiel

Dernièrement, Ohm Énergie a fait part d’un rapport traitant le sujet sur la part jouée par le chauffe-eau dans les dépenses énergétiques des ménages. La note qui a permis à ce le fournisseur d’électricité et de gaz de démontrer que dans certains cas, l’usage de ce type d’appareil peut entrainer des surcoûts non négligeables.

Si pour davantage de ménages, demander un devis assurance habitation est l’une des stratégies incontournables pour limiter les dépenses liées à leur logement, ils sont déjà bien nombreux à chercher les moyens permettant d’amortir les impacts des coûts énergétiques sur leur portefeuille. Toutefois, force est de constater que, malgré leurs efforts, certains foyers se retrouvent encore à faire face à des surcoûts liés à l’usage des appareils électriques selon Ohm Énergie mettant en exergue la part jouée par le chauffe-eau.

Dans un rapport récent, ce fournisseur d’énergie a en effet indiqué qu’à travers un simple défaut de paramétrage, ce type d’installation peut engendrer des dépenses énergétiques considérables.

Je trouve la meilleure assurance habitation

De simples gestes peuvent éviter les mauvaises surprises

Fondateur d’Ohm Énergie, François Joubert est bien placé pour dire qu’étant doté d’une résistance thermique située dans une cuve, le chauffe-eau fonctionne au même titre qu’une bouilloire. Une manière pour cet expert d’annoncer que ce type d’installation fait partie des appareils les plus énergivores après le chauffage qui est le tenant du titre. Soit, à hauteur de 12% de la consommation d’énergie des ménages selon l’Ademe (Agence de la transition écologique) mettant le chauffe-eau à la deuxième marche du podium des dépenses énergétiques des Français.

De ce fait, M. Joubert estime que les utilisateurs se doivent de savoir que de simples gestes suffisent pour éviter les mauvaises surprises liées à la facture pour l’inciter à dire que :

Si le ballon dispose d’un contacteur jour/nuit, il suffit de vérifier qu’il est placé sur un pilotage automatique et si le tableau électrique ne dispose pas de compteur, un électricien peut venir en installer un pour une cinquantaine d’euros.

François Joubert

Une manière pour ce spécialiste de prévenir qu’un défaut de réglage peut peser lourd sur le portefeuille en notant que la meilleure des stratégies et de programmer le déclenchement de l’appareil en heures creuses qui interviennent généralement entre 21 h 30 et 7 h 30. À ce responsable d’ajouter :

D’autres dépenses énergétiques pourraient être évitées si les appareils électriques étaient éteints par exemple et non mis en veille.

François Joubert

Je trouve la meilleure assurance habitation

D’importants surcouts peuvent survenir si rien n’est fait

Les dépenses induites par un chauffe-eau mal asservi depuis des années valent plus cher à terme que le chauffe-eau en lui-même.

En s’exprimant ainsi, François Joubert tient à prévenir les ménages que d’importants surcoûts peuvent survenir si rien n’est fait pour paramétrer convenablement un chauffe-eau. Avec preuve à l’appui, cette personnalité rattachée à Ohm Énergie a même indiqué qu’un mauvais réglage peut entrainer une surconsommation d’énergie qui peut ajouter 125 euros en moyenne à la facture annuelle des utilisateurs concernés.

Et ils sont bien nombreux dans l’Hexagone étant donné qu’à travers ses investigations, cet énergéticien a découvert que la France compte actuellement quelque 900 000 foyers en proie à ce genre de problème qui, rappelons-le, peut être résolu d’une manière plutôt élémentaire.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.