Immobilier ancien : la hausse avant la stabilité ?

Immobilier ancien hausse puis stabilité

Encore un dernier sursaut avant la stabilité : il s’agit des prévisions faites par un collectif de Notaires français concernant le prix de l’immobilier ancien dans l’Hexagone pour 2019. Bien évidemment, ce constat général ne décrit pas les tendances ville par ville, les disparités étant toujours importantes, en particulier entre la région Île-de-France et le reste du territoire.

L’accession à la propriété est plus facile

Jugé comme le moins volatile de tous les placements, l’immobilier demeure une valeur sure aux yeux des Français. Devenir propriétaire de leur résidence reste ainsi un projet qui leur tient à cœur.

Selon une étude publiée par un collectif de Notaires,

« Malgré une hausse de 3,2 % du prix moyen de l’immobilier, tous types de biens confondus, 77 % des Français privilégieraient un investissement dans la pierre s’ils en avaient les moyens ».

Cela tombe bien, car pour cette année, les conditions de financement proposées par les banques sont toujours avantageuses. Le contexte est donc favorable pour acquérir un bien immobilier, qu’il s’agisse d'un achat de résidence principale ou d’un investissement en locatif.

Important De plus, les taux historiquement bas pratiqués par les différents organismes de crédit compensent les hausses de prix constatées dans l’ancien.

D’après l’analyse des mêmes Notaires,

« Cette augmentation devrait se poursuivre encore un peu, de quoi faire de 2019 un bon millésime, à la fois pour les vendeurs qui cèdent leur bien à un prix intéressant et pour les acheteurs qui bénéficient de prêts aux conditions optimales ».

Ces conditions devraient même encourager les emprunteurs à envisager des rachats de crédit immobilier ou à renégocier leurs prêts.

La réalité n’est pas la même pour toutes les villes

Côté prix, les évolutions sont toujours disparates selon les territoires. Pendant que de grandes villes comme Paris, Bordeaux, Rennes ou Toulouse enregistrent des augmentations régulières (de +5 % à +10 % par an), d’autres comme Brest, Nancy, Orléans ou encore Toulon connaissent une tendance inverse, tous types de biens confondus.

Dans d’autres villes comme Marseille ou Montpellier, les prix semblent plus ou moins stables, en particulier pour les appartements.

Quid du reste de l’année ? Selon les spécialistes

« Les ventes devraient se multiplier cette année et atteindre entre 930 000 et 950 000 transactions conclues ».
calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.