Les conditions météorologiques de l’année 2022 favorisent les allergies

femme avec un mouchoir

Les allergies se révèlent avec une certaine violence cette année en France selon les professionnels de santé. En cause, les conditions météorologiques, entre la chaleur et le vent favorisant la concentration et la dispersion des grains de pollen. Les autorités indiquent en même une augmentation de la quantité de ces derniers qui se répandent dans l’Hexagone ces dernières années.

Les personnes souffrant d’allergies ont pu le sentir. Les cas sont plus sévères pour l’année 2022 d’après les autorités sanitaires. Ce changement a une raison : les conditions climatiques qui entraînent une augmentation de l’accumulation de pollen dans l’air. Cette situation devrait néanmoins se produire si l’on s’en tient aux données des experts français. Ces derniers notent une hausse du volume de pollens qui se dispersent en France. Le pays se trouve d’ailleurs parmi ceux qui affichent un risque assez important pour les cas d’allergies. Ce phénomène touche autant les enfants que les adultes. Les symptômes varient d’une personne à une autre, entre les démangeaisons, l’asthme ou l’éternuement.

Je trouve la meilleure assurance santé

Des symptômes qui se révèlent avec violence

Du point de vue des risques, la France se situe en alerte rouge. Ce niveau a été établi par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) dans son dernier bulletin. Le porte-parole de l’organisme, Samuel Monnier, indique une hausse conséquente du volume de pollens de bouleau dispersés en 30 ans. Il a connu une croissance de plus de 20 % d’après l’expert.

Le réchauffement climatique n’arrange en rien la situation. En France, le traitement des allergies respiratoires ou cutanées peut bénéficier d’un remboursement par la mutuelle santé. La prise en charge dépend de l’offre souscrite par le patient. La comparaison avec la situation des deux dernières années s’avère toutefois complexe en raison des mesures sanitaires adoptées. Avec le port du masque notamment.

Par ailleurs, plusieurs personnes ont fait part de symptômes plutôt violents en 2022 souligne Pascale Couratier. Cette dernière assure la direction de l’Association française pour la prévention des allergies.

30 % des Français affectés

Concrètement, l’allergie est une réponse envoyée par l’organisme au contact d’éléments étrangers comme le pollen. Elle est déclenchée par le système immunitaire chez les personnes sensibles à ces corps étrangers.

30 % des adultes en souffrent en France aujourd’hui, la proportion est de 20 % chez les enfants. Les symptômes varient et peuvent être plus ou moins sévères selon le patient. Certains se trouvent affectés par des démangeaisons ou du nez qui coule. La maladie se révèle par des éternuements ou par un asthme chez d’autres.

Les conditions météorologiques de l’année 2022 sont loin d’être favorables à ces personnes, bien au contraire. Le niveau de chaleur est propice à la pollinisation. Le vent permet par la suite aux grains de pollen de se disperser dans l’air. Résultat : les risques allergiques sont particulièrement présents.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.