Six Français sur dix pourraient souffrir de myopie d’ici à 2050

consulation médicale

Si 15 % seulement des Français étaient atteints de myopie en 1950, ils sont aujourd’hui environ 43 % à souffrir de ce trouble de vision, révèle une enquête menée en avril dernier par Ipsos pour l’Institut d’éducation médicale et de prévention (IEMP). Ce fléau oculaire prend de l’ampleur et il se pourrait que 60 % de la population soient concernés d’ici à 2050, alerte Thierry Bour, président du Syndicat national des ophtalmologistes de France.

Une méconnaissance des facteurs déclenchants

Contrairement à la « myopie forte », laquelle est d’origine génétique, touche 10 % des Français et se manifeste dès 4 ans, le type de myopie qui est aujourd’hui en train de gagner du terrain résulte davantage de l’évolution de nos modes de vie.

En effet, le temps passé en intérieur et consacré aux activités qui sollicitent la vision de près (sur papier ou écran) a considérablement augmenté selon le baromètre. Or, la lumière du jour est nécessaire à l’œil pour bien se développer.

Le docteur Damien Gatinel, chef du service ophtalmologie de l’Hôpital Fondation Rothschild, précise que

La lumière naturelle contient du violet, une lumière bleue à ondes très courtes, que n’a pas l’éclairage intérieur.

Damien Gatinel

Malheureusement, le sondage révèle qu’un Français sur deux ne connaît pas la myopie.

Je trouve la meilleure assurance santé

Des traitements préventifs existent

Une étude menée de 2013 à 2019 par le CHU de Poitiers a dévoilé que cette maladie qui se caractérise par une vision floue de loin progresse rapidement entre 7 et 12 ans avant de se stabiliser entre 20 et 25 ans. Tout l’enjeu est donc de ralentir son évolution dès l’apparition des premiers signes.

De nombreux traitements médicaux existent pour freiner la progression de la myopie, mais la majorité des Français l’ignorent,

Explique le professeur Dominique Bremond-Gignac, de Necker-Enfants malades.

ImportantIl cite notamment les premiers verres défocalisants, dits « freinateurs de myopie » d’Essilor et de Hoya commercialisés en 2020 ainsi que « les lentilles de contact souples défocalisantes » et les « gouttes oculaires microdosées en atropine ».

Même si ces nouveaux verres thérapeutiques ne sont pas pour le moment mieux remboursés par la mutuelle santé par rapport aux verres classiques, la France est le pays européen où la prise en charge de l’optique est la meilleure.

Ceux qui souhaitent bénéficier d’une couverture adaptée à leurs besoins et au meilleur prix pourront recourir à notre comparateur mutuelle santé. En quelques clics, ils auront accès aux offres les plus avantageuses du marché.

Par ailleurs, un patient souffrant de myopie peut aussi avoir recours à la chirurgie réfractive (par laser) qui « est sûre et très efficace, dans 99 % des cas la vue redevient normale », selon le Dr Damien Gatinel.

Toutefois, un œil myope opéré est plus exposé à un risque de complication qu’un œil normal. Ce qui nécessite un examen du fond de l’œil au moins tous les ans.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.