Les pharmacies pourront ouvrir le dimanche en France pour proposer le vaccin contre le Covid-19

queue pour test COVID

Cette mesure a été annoncée par le ministre de la Santé jeudi 9 décembre 2021. Son adoption entre dans le cadre des politiques établies en vue d’accélérer la campagne de vaccination contre le Covid-19. Un décret devrait voir le jour pour confirmer sa mise en place. Des doses supplémentaires ont aussi été prévues, destinées aux professionnels de santé en ville.

La France fait face à une autre vague de l’épidémie du Covid-19 depuis quelques jours. Un nouveau record de contaminations a même été atteint le 8 décembre 2021. Le gouvernement ne souhaite cependant imposer des mesures plus contraignantes qu’il juge inutile. Le ministère de la Santé demande toutefois à chacun de redoubler de vigilance et de continuer les gestes barrières. Il attire également l’attention sur l’importance de la vaccination. Il souhaite ainsi faciliter l’accès au vaccin afin de réaliser de réelles avancées. D’où le choix d’autoriser les pharmaciens à ouvrir le dimanche pour les prochaines semaines. Les professionnels de santé seront aussi dotés de doses supplémentaires.

Je trouve la meilleure assurance santé

Les gestes barrières toujours en vigueur

Le renforcement des mesures sanitaires n’est pas nécessaire pour l’heure, selon le ministre de la Santé. En revanche, les Français sont toujours tenus de respecter les gestes barrières. Ils devraient également rester vigilants lors des réunions avec leurs proches ou leurs collègues de travail. Des moments où certains seraient tentés d’enlever le masque, se sentant en sécurité.

Le respect des mesures sanitaires actuellement en vigueur permettra d’atteindre le pic épidémique d’après le ministre de la Santé. Il serait aussi utile de limiter les rassemblements. Dans ces conditions, la France devrait parvenir au pic de l’épidémie d’ici la fin du mois de décembre 2021. Une baisse des cas de contaminations aurait déjà été constatée. Le pays serait passé d’un taux de croissance hebdomadaire de 60 % à 40 %. Et même de 25 à 30 % actuellement.

Les précautions restent cependant nécessaires malgré ce ralentissement. Les Français peuvent donc toujours souscrire une mutuelle santé pour mieux se protéger. Elle leur assure une prise en charge pour les traitements en cas d’infection au Covid-19.

Le ministre de la Santé insiste aussi sur l’accélération de la vaccination. Et ce, bien que la France fait partie des pays qui enregistrent un taux de vaccination élevé pour les doses de rappel. Les chiffres du 8 décembre 2021 indiquent que 650 000 personnes ont déjà pu bénéficier de l’injection supplémentaire.

Je trouve la meilleure assurance santé

72 000 contaminations en 24 heures

Pour mieux avancer, les pharmaciens ont l’autorisation de travailler un jour de plus, donc le dimanche. Il n’existe néanmoins aucune obligation. Cette mesure s’applique aux professionnels qui souhaitent ouvrir pour ce mois-ci et janvier.

Les autorités françaises envisageraient aussi d’augmenter le nombre de centres pouvant assurer l’administration du vaccin. Désormais, les professionnels suivants peuvent y participer :

  • Les pharmaciens ;
  • Les médecins ;
  • Les libéraux ;
  • Les infirmiers ;
  • Les sages-femmes ;
  • Les kinés.

Plus de 4 millions de doses devraient leur être attribuées selon les annonces du ministre de la Santé sur France 2.

Ces mesures ont été prises dans un contexte où le pays est frappé par une cinquième vague de l’épidémie. Mercredi 8 décembre, un nouveau record de 72 000 contaminations en 24 heures a été enregistré. Un tel chiffre n’a jamais été atteint en France depuis le début de la pandémie. Le plus important obtenu en novembre 2020 a été d’environ 70 000 contaminations en 24 heures.

Cette nouvelle hausse épidémique toucherait actuellement toutes les régions. Le plan blanc a été à nouveau mis en place dans six régions en réponse à cette recrudescence. Il devrait concerner l’ensemble du pays dans les jours à venir. Un malade serait admis en réanimation toutes les six minutes actuellement. Le plan blanc permet aux hôpitaux de se réorganiser pour avoir davantage de personnels dans les soins critiques. Les opérations sont reportées dans certains cas.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.