Les ventes immobilières progressent à Paris face à un prix qui est en baisse

vente immobilière

La Capitale fait figure d’exception dans un contexte où la hausse des prix se généralise dans l’Hexagone. Ce recul aurait néanmoins permis de redynamiser le marché de l’immobilier. Plus de 30 000 transactions auraient été finalisées sur l’année 2021. Les notaires prévoient un maintien de cette tendance à la baisse dans les mois à venir.

L’année 2021 s’est conclue avec la progression des ventes immobilières à Paris. Le niveau atteint s’alignerait même sur celui d’avant la crise sanitaire. Les notaires de Grand Paris mettent l’accent sur les aides parentales qui auraient contribué à multiplier les ventes réalisées. Par ailleurs, dans un contexte où l’inflation est marquante, les investisseurs se tournent vers l’immobilier parisien. Le prix est un autre facteur à prendre en compte. Le tarif du mètre carré a chuté dans la Capitale alors qu’il augmente dans le reste de l’Hexagone. La situation ne risque pas de changer dans les mois prochains selon les prévisions des notaires.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Une augmentation de 16 % des ventes

S’appuyant sur les avants contrats, les notaires s’attendent à un prix de 10 500 euros le mètre carré en avril 2022. Cela traduirait un recul de 0,8 % en un an et de 2,9 % en un an et demi. Soit 310 euros de moins sur le coût du mètre carré sur un an et demi.

La situation relève d’une exception en France où le prix tend à augmenter. À l’origine de cette croissance se trouvent les besoins d’espace et l’attrait pour les logements individuels. Le marché s’en voit impacter. Le choix des acquéreurs se porte désormais sur la Grande couronne ou les métropoles régionales. Résultat, le prix évolue différemment. D’ailleurs, les biens qui séduisent le plus seraient ceux qui n’ont aucun défaut et qui possèdent un extérieur.

Ces mutations pourraient aussi avoir des conséquences sur le marché de l’assurance habitation. Pour rappel, elle n’est pas obligatoire pour les propriétaires. Elle est néanmoins recommandée. Il est possible de réaliser une simulation assurance habitation en amont et comparer les offres avant la souscription.

La baisse des prix qui s’est opérée à Paris aurait au moins multiplié les ventes. Les données de l’INSEE et des notaires de Grand Paris indiquent un recul de 1,6 % en un an. De 2020 à 2021, cette chute fait suite à une perte de 0,4 % au deuxième trimestre 2021. S’en suivait une hausse de 0,7 % au troisième trimestre avant que le tarif diminue à nouveau. Elle aurait chuté de 0,9 % du troisième au quatrième trimestre 2021.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un prix qui n’est toujours pas accessible à tous

Les ventes, elles, ont bondi de 16 % sur une année, de 2020 à 2021 avec un prix moyen aux environs de 10 000 euros. Concrètement, un peu plus de 36 400 transactions ont été conclues dans la Capitale sur cette période. Cela équivaut à une progression de 11 % en 10 ans.

Les activités observées sur le marché parisien seraient aussi le résultat de la reprise des aides parentales. La crise sanitaire et les confinements qui l’accompagnaient ont permis aux ménages de faire des économies. Certains parents auraient choisi d’en faire bénéficier leurs enfants en participant à l’achat de leurs logements.

Ce facteur at une part importante à jouer. En effet, en dépit des reculs constatés, le prix reste conséquent à Paris. Le marché serait même réservé aux acheteurs qui ont un revenu élevé ou qui peuvent disposer d’un apport considérable. Si 10 600 euros est la moyenne, le mètre carré coûterait plus cher dans certains quartiers. Ce serait le cas dans celui des Invalides, dans le 7ème arrondissement. Il possèderait le prix le plus élevé avec 15 470 euros.

Le tarif le plus accessible se trouverait en revanche dans le quartier Amérique, dans le 19ème arrondissement. Ce dernier propose 8 270 euros le mètre carré. Il aurait par ailleurs baissé de 9 % en une année.

Un dernier facteur entre néanmoins en jeu : l’appétence des investisseurs pour l’immobilier parisien. Certains n’hésitent pas à réaliser leurs placements à Paris bien que le rendement soit limité. La localisation leur servirait de garant. D’autres ont utilisé leurs bénéfices en bourse pour leurs acquisitions dans la Capitale.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.