Angers, la nouvelle destination à la mode pour les investisseurs

remise de clés

À cause des confinements et de l’essor du télétravail, les Français ont massivement déserté les grandes métropoles pour s’installer dans des villes moyennes. Ce phénomène a contribué au regain d’attractivité de certaines localités comme Angers. Les investisseurs ont d’ailleurs flairé le bon filon et y ont acheté un ou plusieurs biens en vue de les louer. Les chiffres leur donnent raison, puisque le prix de l’immobilier y a fortement grimpé. Malgré cette envolée, la ville affiche un fort potentiel en matière de rendement, plus particulièrement pour l’immobilier ancien.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un investissement à 5 % de rendement

Dans une ville comme Angers, qui présente quasiment tous les atouts pour attirer de nouveaux habitants, l’immobilier est plus qu’une valeur refuge.

Il s’agit aujourd’hui d’un investissement très intéressant, et ce, malgré les prix qui n’ont cessé de grimper – là aussi, un signe démontrant la très bonne tenue du marché.

Les logements voient donc leur prix s’envoler, plus particulièrement les maisons, mais comme le dit le dicton, « le jeu en vaut surement la chandelle ». La demande locative explose à Angers et les locataires sont prêts à y mettre le prix.

Par exemple, un deux-pièces situé du côté de l’avenue Turpin-de-Crissé a pu se louer à 580 euros mensuels. Le propriétaire bailleur avait acheté le bien à 140 000 euros et celui-ci lui garantit un rendement de 5 %.

Autre exemple avec un rendement à peine moins important (4,6 %), cette maison située à proximité de la place Ney et pour laquelle l’investisseur en locatif a déboursé 210 000 euros. La propriété s’étend sur 106 mètres carrés et dispose d’un garage. Elle a trouvé locataire pour 580 euros par mois.

Les propriétés avec travaux : des opportunités à saisir

Les investisseurs ont jeté leur dévolu sur les biens anciens, plus précisément les maisons individuelles nécessitant un peu de travaux pour les mettre aux normes.

Important La grande mode à Angers est d’acquérir de grandes surfaces pour en faire des habitations collectives. Ce type de construction a l’avantage de se trouver en centre-ville, à proximité des grandes écoles. Ce qui constitue une résidence idéale pour les milliers d’étudiants qui n’ont aucun problème à vivre en collocation.

Après les différents calculs sur le véritable coût de revient de ce type d’investissement — une étape qui donne souvent lieu à l’usage d’un comparateur assurance habitation —, le propriétaire peut légitimement espérer un rendement de 7,8 % grâce à des loyers avoisinant les 400 euros.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.