Immobilier : l’Ouest de la France de plus en plus inaccessible avec la flambée des prix

Ville de Saint Malo

Selon une étude menée par SeLoger, la hausse des prix de l’immobilier touchant la Normandie jusqu’à la Nouvelle-Aquitaine contraint les ménages à s’éloigner des centres pour vivre en périphérie. Par rapport à 2019, les prix ont augmenté respectivement de +17,3 %, +9,1 % et 13,5 % dans le Calvados, l’Orne et en Seine-Maritime.

Baisse des mises en vente en Bretagne

La situation est également la même en Bretagne même si le secteur de la construction y est très actif. D’après l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement), l’Ille-et-Vilaine fait partie des cinq départements ayant accordé le maximum de PTZ.

Important En 2021, la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) a délivré l’autorisation pour la construction de 34 232 logements en Bretagne, soit une hausse de +31,2 % sur une année.

Cependant, l’offre ne parvient pas à satisfaire la demande, que ce soit en termes d’achat ou de location, d’où l’envolée des prix.

Ainsi, les acheteurs n’hésitent plus à s’éloigner de 20 à 30 kilomètres de Quimper même si le prix du carburant a augmenté.

Selon SeLoger, le nombre de mises en vente est en forte baisse alors que les prix montent en flèche.

Par rapport en 2019, cette diminution est :

  • de -25,8 % pour les Côtes-d’Armor ;
  • de -40,2 % pour le Finistère ;
  • de -33,3 % pour le Morbihan ;
  • de -15,7 % en Ille-et-Vilaine.

À noter qu’il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur assurance habitation pour trouver le contrat le moins cher et le plus adapté à votre profil.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Des problèmes de logement à Biarritz

Les 204 804 habitations installées dans la ville sont insuffisantes pour loger ses 312 278 habitants. Le nombre d’annonces publiées a dégringolé de -27,3 % entre 2019 et 2019 et les prix de l’immobilier ont flambé de +20,1 % sur 2 ans.

Selon une enquête réalisée par OpinionWay pour SeLoger, 69 % des futurs acheteurs dans le Sud-Ouest pensent que leur pouvoir d’achat va baisser, contre 47 % pour les Franciliens.

Il en a été conclu que les acquéreurs sont prêts à faire des concessions, comme acquérir un logement plus petit (38 % des personnes sondées), situé plus loin (39 % dans le Sud-Ouest) ou acheter plus cher (24 %).


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.