Les voitures électriques cachent d’autres atouts derrière le sélecteur de vitesses

boite de vitesse automatique

L’essor des voitures sur le marché de l’automobile est désormais incontournable. Tout simplement parce qu’elles disposent d’atouts considérables notamment en matière de lutte contre le réchauffement climatique à travers leur faible taux d’émission de CO2. Et aux dernières nouvelles, tout indique que leur sélecteur de vitesses aussi a de quoi séduire les utilisateurs.

À travers les services d’un comparateur assurance auto, les automobilistes peuvent facilement découvrir que les offres assurantielles des véhicules électriques sont moins coûteuses que celles des thermiques. Aussi, il est inutile de dire que ces voitures électrifiées passent en tête de liste des modèles les plus soucieux de l’environnement. Des positifs qui jouent désormais en faveur de ces dernières auprès des utilisateurs.

Mais il faut croire que leurs atouts ne se limitent pas là. Pour le dire, il suffit de regarder du côté de leur sélecteur de vitesses en précisant qu’elles en sont équipées, alors que contrairement aux modèles thermiques, elles sont dépourvues de boîte de vitesses.

Je trouve la meilleure assurance auto

Sélecteur oui, mais pas de boîte de vitesses

Maintenant que de plus en plus de Français ont fait un choix pour les voitures électriques, ils sont tout aussi nombreux à se demander la raison de l’existence du levier de vitesses sur ces modèles, alors que techniquement, ils ne sont pas équipés de boîte de vitesses.

En y regardant de près, l’on pourrait même se rendre compte que ce fameux sélecteur présente quelques similitudes à celui trouvé généralement sur les boîtes automatiques. Entendons par là les positions D, R, N et P qui fonctionnent comme suit :

  •  Le D « Drive » pour avancer ;
  •  Le R « Reverse » pour reculer ;
  •  Le N « Neutral » pour enclencher le point mort ;
  •  Le P « Parking » pour le blocage automatique de la transmission.

Ainsi, tout indique que ces positions font penser à un véhicule 100% thermique roulant à l’essence ou au gazole. Mais il suffit de se focaliser sur le point B du levier pour en découvrir l’unique différence. B pour « Brake », cette position offre en effet deux fonctions supplémentaires à l’utilisateur :

  •  L’amplification de l’effet du frein moteur permettant une décélération rapide sans recourir aux freins ;
  •  L’accélération de la récupération de l’énergie.

Les utilisateurs y trouvent différents avantages

En amplifiant l’effet du frein moteur et en accélérant la récupération de l’énergie, la position B du sélecteur de vitesses des voitures électriques présente d’ores et déjà des avantages aux usagers en notant que ce mécanisme permet à la fois de préserver le système de freinage de l’usure. Et d’après les constats, ces derniers peuvent aussi s’attendre à d’autres surprises qui ne manqueront pas de les attendrir.

À commencer par le fait qu’il évite au conducteur de sentir les à-coups de passage de vitesses, grâce à sa transmission à unique rapport qui permet par la même occasion au moteur de délivrer un couple maximal dépassant les 10 000 tours par minutes dès le lancement et sous une plage d’utilisation très large.

Et avec l’absence de la boîte de vitesses, les véhicules électrifiés sont aussi réputés par la simplicité mécanique qui se manifeste à travers différents indices comme quoi il évite l’usage des fluides et réduit le nombre d’éléments à entretenir et des pièces d’usure. Ce qui se traduit d’ailleurs par la baisse des fréquences d’entretien sans parler du fait que les moteurs en sont plus compacts.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.