Une autre année morose dans le secteur automobile en termes de production mondiale ?

industrie automobile

L’an dernier, les ventes de voitures au niveau mondial ont été affectées par le ralentissement de l’économie et l’application de nouvelles normes en matière d’émissions polluantes. Par ailleurs, le crédit s’est contracté. Quant à la production à l’échelle internationale, elle n’a pas performé. Qu’en est-il des prévisions pour 2020 ?

En 2019, la production mondiale de voitures a été portée à 90 millions d’unités. Ce chiffre traduit une régression d’environ 6 % par rapport à 2018, au cours de laquelle une baisse de 1 % a déjà été constatée. Ces données sont issues de fédérations locales de constructeurs. Elles ont été compilées avec les chiffres provenant de bureaux d'études comme IHS Markit.

Pour cette année, les équipementiers français Valeo, Plastic Omnium et Faurecia prévoient encore une diminution de la production de voitures à l’échelle planétaire. La baisse oscillera entre 2 et 3 % d’après eux. Cette situation est susceptible de générer moins de trafic sur tout comparateur assurance auto.

Je trouve la meilleure assurance auto

Quels facteurs peuvent influer sur la production des différents pays cette année ?

Sur le Vieux Continent, l’entrée en vigueur du nouveau cycle d’homologation et le durcissement du malus risquent d’avoir des répercussions sur la production automobile. Les observateurs s’inquiètent également des impacts de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

De l’autre côté de l’Atlantique, les firmes pourraient voir leur production reculer du fait des élections américaines.

Quant à la Chine, à l’heure actuelle, il est difficile d’anticiper les conséquences qui seront induites par l’épidémie de coronavirus. Les usines qui ont fermé durant des semaines ont repris leur rythme normal, hormis celles implantées dans la province du Hubei. Selon les autorités, ces firmes ne devraient reprendre qu’après le 11 mars prochain. Si la situation perdure, les sites de production étrangers risquent de manquer d’approvisionnements.

La Chine se redressera-t-elle ou verra-t-elle ses chiffres régresser ?

En se référant aux dernières prévisions des fédérations actives sur place, l’Empire du Milieu devrait enregistrer un repli de 10 % de sa production au cours des six premiers mois 2020. Sur l’ensemble de l’année, la baisse est estimée à 5 %. En 2019, la production chinoise a déjà connu un effondrement de 10 %.

Celui qui est à la tête de Valeo, Jacques Aschenbroich, évoque un autre scénario. Il se peut que la production soit relancée. Dans ce cas, il est nécessaire que les intentions d’achat des Chinois suivent. Au cours de la première moitié du mois de février 2020, les ventes ont dégringolé de 92 % comparativement à la même période l’an dernier. C’est que révèle la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles (CPCA).

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.