Pourquoi le rachat de crédits n’est-il pas accessible à certains emprunteurs ?

Couple devant un conseiller qui semble leur refuser un prêt

Alors que l’Insee annonce un gain de pouvoir d’achat de 2,1 % pour les Français en 2019, près de la moitié de la population ressent plutôt une baisse. L’augmentation des dépenses contraintes minimise le reste à vivre de ces ménages, poussant ces derniers à faire racheter leurs dettes afin d’alléger leurs mensualités. Toutefois, dans certains cas, il n’est pas possible d’en bénéficier.

Le rachat de crédits pour alléger le poids de ses mensualités

Le rachat de crédits est un montage financier qui consiste pour un particulier accumulant les dettes à les faire racheter par un établissement autre que celui qui a initialement accordé les fonds. Ce dernier solde le capital restant dû à chacun des anciens organismes. Il émet ensuite un nouveau contrat réunissant toutes ces sommes et devient donc l’unique créancier de l’emprunteur. Ce dernier n’a plus qu’une seule mensualité à régler et un seul interlocuteur.

Une telle opération permet dans certains cas de bénéficier d’un taux inférieur à celui d’un ou de plusieurs anciens prêts. En outre, en allongeant la durée de remboursement, le montant de chaque échéance diminue.

Important Cette technique a le mérite de réduire le poids des mensualités de crédits sur le budget familial,

Mais augmente le coût total du financement, le nombre d’échéances étant plus important.

Des milliers de ménages en France se lancent dans la restructuration de dettes lorsqu’ils ont trop d’emprunts (immobilier, à la consommation) en cours, menaçant leur reste à vivre.

Les principaux motifs de refus d’une demande de rachat de crédits

Comme pour n’importe quel prêt, les prêteurs analysent la situation financière de l’emprunteur avant d’accorder un rachat de crédits.

  •  Des rentrées d’argent jugées insuffisantes ou irrégulières représentent un risque élevé qui dissuade généralement les banques et organismes spécialisés de s’engager.
  •  De même, un taux d’endettement excessif constitue un motif fréquent de refus.
  •  Et bien entendu, les personnes fichées auprès de la Banque de France n’ont pas la possibilité de se lancer dans ce type d’opération. Pour rappel, le Fichier national des Incidents de Remboursement des Crédits aux particuliers (FCIP) répertorie les consommateurs qui n’ont pas réglé deux mensualités de crédit ou plus. De son côté, le Fichier Central des Chèques (FCC) recense les particuliers qui ont émis un chèque sans provision.

L’accompagnement d’un courtier en regroupement de crédits est une solution efficace pour optimiser ses chances d’obtenir une réponse positive,

Les critères de sélection variant d’une enseigne à l’autre. Ce professionnel aide les emprunteurs à monter un dossier solide et à négocier auprès des établissements susceptibles d’offrir des conditions intéressantes à ce profil particulier de client.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.