Le contexte actuel reste-il propice à l’emprunt immobilier ?

Contexte actuel propice emprunt immobilier

Niveau des taux d’intérêt incroyablement bas, conditions d’octroi avantageuses, produits bancaires visant à fidéliser les emprunteurs… Autant de stratégies utilisées par les banques pour attirer de nouveaux clients. Pourtant, les ménages semblent hésiter à recourir au prêt pour financer leurs projets immobiliers. En effet, un bon nombre d’emprunteurs potentiels s’interrogent s’il est opportun de contracter des prêts immobiliers en ce moment.

Des offres de crédit adaptées aux différents profils

Soucieux d’atteindre leurs objectifs commerciaux pour 2019, les établissements bancaires se livrent à une concurrence acharnée afin de conquérir du chaland.

Et pour cela, la majorité d’entre eux ont développé des offres attrayantes, à l’instar des crédits sur mesure pouvant s’adapter aux différents profils d’emprunteurs immobiliers.

Les critères d’octroi des prêts sont assouplis, notamment pour séduire les primo-accédants et les profils jugés intéressants. Chouchous des banques, ces derniers peuvent même négocier des taux encore plus bas pour leurs crédits.

Quant aux profils « moyens », ils peuvent accéder au financement immobilier en explorant pour d’autres pistes, comme l’allongement de la durée du prêt et le rachat de crédit immobilier.

Cette deuxième solution offre la possibilité de bénéficier d’un taux d’emprunt moins élevé, mais il faut s’assurer que le gain sur le coût total de l’opération permet de couvrir les pénalités relatives au remboursement anticipé.

Faut-il attendre ou se lancer ?

D’après les prévisions des professionnels du secteur, la tendance baissière des taux pourrait se poursuivre pour les mois à venir.

Les emprunteurs peuvent ainsi attendre un peu et espérer profiter de conditions de prêt plus favorables.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que les prix des logements ne cessent d’augmenter ces dernières années et il sera plus difficile de trouver des biens de qualité à des prix raisonnables, notamment dans les zones tendues.

D’ailleurs, la baisse des taux ne sera pas conséquente, car les organismes prêteurs doivent rentabiliser leurs crédits. En effet, il leur est impossible de réduire de manière drastique leurs marges.

Ceux qui disposent d’un bon profil peuvent ainsi se lancer. Pour les autres, afin de pouvoir négocier le taux, monter un dossier de financement solide et faire jouer la concurrence est recommandé.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.