Le Novavax vient s’ajouter dans la liste des vaccins anti-Covid reconnus en France

vaccin covid

Après les sérums d’AstraZeneca, de Johnson & Johnson, de Moderna et de Pfizer, celui de Novavax est désormais accepté en France. La Haute Autorité de santé estime qu’il constituerait une option utile à la vaccination. Ce sérum devrait être disponible à partir du début du mois prochain, a déclaré le ministère de la Santé.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a émis le 14 janvier dernier un nouvel avis concernant la vaccination en France. D’après elle, les sérums à ARNm doivent être favorisés afin d’effectuer les premières inoculations mais aussi le rappel. L’organisme motive ce choix par les résultats satisfaisants de cette technologie.

Malgré tout, elle estime que pour les individus préférant ou devant éviter les vaccins à ARNm, Janssen constitue une alternative supplémentaire. Produit par Johnson & Johnson, celui-ci est déjà disponible pour les 55 ans ou plus. Une autre option est envisageable, le Novavax, sous l’appellation de Nuvaxovid. Un produit dont l’administration a été autorisée en France depuis le 14 janvier 2022.

Je trouve la meilleure assurance santé

Son inoculation s’accompagne de quelques restrictions

De même, ces deux vaccins représentent également une solution supplémentaire pour les personnes qui ont vécu :

[…] Un évènement indésirable grave après une première injection.

Relativement à ce sujet, les contaminations au Covid, stimulées par Omicron, augmentent de manière exponentielle actuellement. Cette hausse se fait notamment ressentir chez les établissements de mutuelle santé. Compte tenu de ce contexte, la HAS souligne que chez les groupes d’individus cités plus haut, il apparaît crucial :

[…] De compléter la couverture pour la primovaccination et d'accélérer la campagne de rappel.

Pour les doses de rappel, Novavax ne doit jamais être inoculé, les études cliniques relatives au vaccin étant insuffisantes. Janssen, lui, peut être injecté aux plus de 55 ans, même s’ils ont déjà reçu des sérums à ARNm auparavant. S’agissant des deux premières administrations, les 55 ans et plus peuvent être vaccinés :

  • Soit avec Nuvaxovid (21 jours entre chaque injection) ;
  • Soit avec Janssen (14 jours entre les inoculations).

Un vaccin à protéines recombinantes

Pour les personnes n’ayant pas encore 55 ans, l’on peut utiliser le Novavax. En cas d’indisponibilité, il est possible de recourir exceptionnellement à Janssen. Toutefois, l’individu concerné doit être avisé au préalable sur les risques élevés d’effets indésirables dans cette tranche d’âge.

Selon le ministère de la Santé, les premières livraisons de Novaxovid sont programmées dès février prochain. Pour indication, l’Organisation mondiale de la Santé a approuvé dans le courant du mois dernier ce vaccin à protéines recombinantes. Le 21 décembre 2021, l’Union européenne avait aussi autorisé sa commercialisation. À la même date, la Commission européenne a annoncé avoir commandé au même mois 200 millions de doses.

À titre de rappel, avant le Novavax, quatre vaccins étaient jusqu’à présent reconnus en France. Deux d’entre eux, Janssen et celui d’AstraZeneca, sont redirigés vers les pays en développement à travers l’initiative Covax. Dans les faits, ceux de Moderna et de Pfizer sont presque les seuls administrés dans l’Hexagone. Ils reposent sur la technologie inédite de l’ARNm.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.