En 2022, les cotisations des complémentaires santé augmentent en moyenne de 3,4 %

tirelire avec avec stéthoscope

Cette année, tous les contrats de complémentaire santé feront l’objet d’une hausse tarifaire. Les compagnies motivent leurs décisions par l’application de la réforme « 100 % santé », notamment. Cela offre aux assurés un remboursement complet pour les lunettes, les prothèses dentaires… Par ailleurs, les mutuelles évoquent aussi un gonflement des frais de santé en France.

En octobre dernier, l’Exécutif a appelé les assureurs santé à stabiliser leurs prix pour cette année par rapport à 2021. Alors que la France se relance économiquement, cette mesure permettrait à la population de conserver leur pouvoir d’achat, a-t-il souligné.

Olivier Dussopt, ministre du Budget, estime qu’en 2020, ces entreprises ont accumulé des épargnes. Ce, lorsque la pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt plusieurs professionnels dans le domaine de la santé. Une opinion partagée par Olivier Véran, le ministre responsable de ce secteur. De ce fait, le gouvernement a exhorté les organismes complémentaires à l’Assurance maladie à redistribuer ces épargnes.

Je trouve la meilleure assurance santé

Un renchérissement relié à celui des frais de santé globaux

Ces ordres avaient horripilé les assureurs. Dans la deuxième partie de 2021, le débat sur l’avantage d’instituer une « Grande Sécu » les a irrités. À noter que ce système nuirait à leur activité. Par ailleurs, les établissements de mutuelle santé ont déjà été contrariés d’avoir été taxés en pleine crise. Sur deux ans, ils sont désormais obligés de verser une contribution fiscale de 1,5 milliard d’euros au total.

Malgré la demande du gouvernement, l’addition poursuit sa montée. Comparées à l’année dernière, les complémentaires santé coûtent en moyenne 3,4 % plus cher en 2022, dévoile la Mutualité Française. Le syndicat précise que cette année, les redressements tarifaires s’appliquent à toutes les catégories de contrats. Une affirmation basée sur l’analyse de 32 mutuelles prenant en charge environ 17 millions d’individus.

Pour les complémentaires, l’évolution de leurs tarifs est corrélée avec celle des dépenses de santé en général. Un phénomène découlant :

  • De l’alourdissement de la facture pour des soins relatifs aux nouvelles technologies ;
  • De la prise en charge des pathologies chroniques ;
  • Du vieillissement de la population.

D’après la Mutualité, celui-ci constitue cette année le :

Principal facteur d'augmentation des cotisations.
Je trouve la meilleure assurance santé

Plusieurs facteurs justifient la majoration

Les complémentaires défendent aussi ces envolées par les répercussions de la refonte du reste à charge zéro. Effective dès le début de l’an dernier, cette réforme vise à aider les Français à se faire soigner plus simplement. Les assurés peuvent ainsi bénéficier d’un remboursement total pour les lunettes, les prothèses auditives ou dentaires.

Toutefois, la hausse des demandes de remboursements de soins relative à cet ajustement ne durerait pas, d’après des compagnies. L’une d’entre elles explique que le changement d’une prothèse dentaire s’effectue après une durée assez raisonnable et :

[…] On peut espérer que cela sera la même chose pour l'appareillage auditif.

De son côté, la Mutualité indique que l’année dernière :

A été atypique avec une augmentation inédite des dépenses de santé.

Une reprise des soins a été observée en 2021. Pour information, à cause des confinements, plusieurs foyers n’ont pas pu y accéder en 2020. En conséquence, comparées à 2019, les prises en charge de santé ont progressé de 6 % l’an dernier. De plus, les assureurs ont octroyé une somme plus importante à leurs clients en 2021. Chaque Français a ainsi obtenu en moyenne 31 euros supplémentaires pour couvrir ses frais de santé.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.