Le montant de la taxe Covid pour 2021 sera maintenu

homme travaillant sans son masque

Après plusieurs jours de discussions, le montant définitif de la taxe Covid pour 2021 a été fixé. Finalement, l’Exécutif abandonne son projet de faire payer 500 millions d’euros supplémentaires aux assureurs santé. Pour cette année, ces derniers n’auront donc plus que 500 millions d’euros à verser au titre de ladite taxe.

Selon la fédération des mutuelles, les remboursements des soins entre janvier-mai 2021 ont crû de 5 % comparés à 2019. Par rapport à 2020, ils ont même progressé de 30 %. D’une part, cette reprise des soins s’explique par la réforme reste à charge zéro (RAC0). D’autre part, elle résulte du rattrapage après la pandémie de Covid.

Relativement à cette situation, une coopération a été nouée trois ans plus tôt entre les complémentaires santé et l’Exécutif. Celle-ci visait à créer une offre ouverte à tous avec une prise en charge intégrale sur les prothèses dentaires. Pareillement, le même niveau de remboursement s’applique aux appareils auditifs.

Je trouve la meilleure assurance santé

L’Exécutif envisageait une augmentation

Ces soins étant dispendieux, les Français à faible revenu peinent généralement à y accéder. Et peu avant la survenance de la crise liée au coronavirus, le RAC0 entamait sa phase d’amorçage. Aujourd’hui, les établissements de complémentaire santé scandent unanimement que le rattrapage des soins engendrera des dépenses conséquentes chez eux.

Dès lors, un bras de fer s’est engagé entre ces structures et le gouvernement, qui prévoyait d’amplifier la taxe Covid. Les complémentaires estiment avoir déjà compensé les 2 milliards d’euros de débours évités en 2020. Une appréciation effectuée au regard :

  • De l’importante diminution de leur activité depuis l’institution de la complémentaire santé solidaire ;
  • Des 1,5 milliard d’euros de taxe Covid.

En face, l’Exécutif manifeste une opinion différente. Pour sceller le budget de la Sécurité sociale pour 2022, il voulait prélever 500 millions d’euros supplémentaires aux organismes complémentaires. Et ce, en vertu de la réduction des remboursements de soins observée en 2020, favorisée par :

  • Un renoncement significatif aux soins ;
  • Les confinements.

En parallèle, la caisse d’assurance maladie a connu une hausse de ses dépenses exceptionnelles. Ceci par rapport notamment à la téléconsultation médicale, remboursée intégralement.

Je trouve la meilleure assurance santé

Le gouvernement réclame une contrepartie

Finalement, la taxe Covid gardera cette année la même facture initialement prévue. Le porte-parole du ministère de la Santé déclare :

Au regard des perspectives d’évolution des dépenses des complémentaires, nous avons décidé de ne pas reprendre le solde des économies qu’elles ont réalisé en 2020 lorsque la Sécurité sociale s’est en partie substituée à elles pour rendre l’accès aux soins plus efficace, au plus fort de la crise.

Il reste donc aux établissements concernés de régler une addition de 500 millions d’euros. Sur le montant total de la taxe (1,5 milliard d’euros), 1 milliard d’euros ont déjà été payés en 2020.

En échange de cette décision, le gouvernement demande aux complémentaires de conserver leur grille tarifaire actuelle. De cette manière, il espère voir ces organismes restituer les économies sus-évoquées à leurs affiliés et endosser ainsi leurs responsabilités.

top

Archives

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.