Les cantines d’entreprise se voient imposer à nouveau des restrictions sanitaires

personnel de santé

Le protocole sanitaire applicable au sein des sociétés change un peu à compter du 29 novembre 2021. Dans cette nouvelle version, la distanciation sociale de 2 mètres est à nouveau exigée dans la restauration collective. En outre, les non-vaccinés connaîtront quelques modifications au niveau du pass sanitaire. La durée pendant laquelle un test restera valable a notamment été écourtée.

À partir du 29 novembre 2021, une version modifiée du protocole sanitaire entrera en vigueur dans les sociétés. En dépit de l’âpreté de la cinquième vague, celui-ci prévoit seulement quelques règles impératives. Une seule disposition va dans ce sens. Celle résidant dans la réinstauration des 2 mètres de distance entre chaque convive lors d’une restauration collective.

Ensuite, parmi les plus grands ajustements dans le document, un test Covid-19 ne sera plus valide que pendant 24h. Les autotests, eux, ne pourront plus être utilisés par les travailleurs non immunisés. Ensuite, pour les instants de convivialité, toutes les restrictions sanitaires doivent être observées s’ils sont organisés.

Je trouve la meilleure assurance santé

Les réunions conviviales sont à éviter

L’on soulignera cependant que le protocole déconseille :

Les moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel dans le cadre professionnel. […]

Ensuite, il est préconisé de ventiler les locaux toutes les heures et pendant 5 minutes minimum. Cette opération doit être effectuée de manière naturelle. L’on peut toutefois se servir d’une aération mécanique dans le cas où la première option apparaît comme irréalisable. Dans la limitation des contaminations, ces mesures se révèlent déterminantes. Ainsi, elles pourraient impacter sur le nombre de personnes faisant appel à un comparateur mutuelle.

Par ailleurs, lorsqu’il s’avère impossible d’observer les recommandations de ventilation naturelle.

Il est conseillé d’évaluer le CO2 dans l’air :

[…] À des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de forte fréquentation, en particulier.

Au-dessus de 1 000 ppm, il faut suggérer d’évacuer la salle jusqu’à ce que l’on retrouve :

  • Une ventilation suffisante ;
  • Une concentration en gaz carbonique en-dessous de 800 ppm.

À ce niveau, il est demandé de faire sortir les travailleurs ainsi que les visiteurs et/ou renouveler l’air.

Je trouve la meilleure assurance santé

Le contexte actuel diffère énormément de celui de 2020

Dans ce cadre, le document appelle dans le contexte actuel de résurgence du Covid-19 à la mise en place :

[…] D'un échange dans le cadre du dialogue social de proximité. […]

Il détaille que ce dernier doit s’axer autour de l’établissement ou l’endurcissement des mesures sanitaires dans la société :

  • Déploiement du travail à distance ;
  • Flux de circulation ;
  • Répartition des horaires ;
  • Etc.

Face à ces normes, l’on reconnaît à la CFDT que comparé à quelques semaines auparavant, le contexte a changé :

[…] Mais on n'est pas non plus dans la situation d'il y a un an.

Béatrice Clicq

Du côté de Force ouvrière, Béatrice Clicq appuie l’existence d’une très grande différence par rapport à 2020. Une conséquence en partie de la vaccination d’une large proportion des Français, explique-t-elle. Sans oublier la volonté de l’Exécutif d’accélérer la disponibilité de la troisième dose.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.