Le vaccin contre le Covid-19 vivement conseillé pendant la grossesse

femme enceinte se faisant vacciner

Les femmes enceintes pouvaient recevoir leurs doses de vaccin contre le Covid-19 depuis début avril dernier en France. Il est notamment proposé à celles qui sont à leur deuxième trimestre. Pour l’heure, aucun effet indésirable n’a été rapporté. Les autorités préconisent ainsi l’injection, surtout que les femmes enceintes peuvent être vulnérables au SARS-CoV-2.

L’ANSM (Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé) a récemment lancé une étude. Notamment sur les risques de la vaccination contre le Covid-19 durant la grossesse. L’objectif étant d’identifier d’éventuels effets indésirables après l’injection du sérum.

Cependant, présente-t-il alors réellement des risques pour cette catégorie de population ?

Pour l’heure, le bilan semble positif et les études ne révèlent aucun effet perturbant la mère ou le développement de l’enfant. Les autorités invitent ainsi les femmes concernées à se présenter dans les centres de vaccination. Elles pourront y recevoir les doses du sérum Moderna ou celui élaboré par les laboratoires Pfizer et BioNTech.

Y-a-t-il un risque de fausse couche après la vaccination ?

Pour l’étude qu’elle a menée récemment, l’ANSM a fait appel aux femmes enceintes. Notamment celles ayant déjà reçu la première ou les deux doses du vaccin contre le Covid-19. Elles peuvent y participer dès lors qu’elles ont atteint la majorité et indépendamment du stade de leur grossesse. L’étude se faisait à titre de volontariat et a été réalisée avec l’aide des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV).

L’ANSM a indiqué les résultats de l’étude sur les effets secondaires constatés à ce jour. Ils se révèlent de la même manière pour les femmes enceintes comme pour les autres personnes vaccinées. Cela dit, les autorités sanitaires reconnaissent qu’il est difficile d’identifier un rapport entre le vaccin et une fausse couche.

En effet, la fausse couche est un phénomène quasi-fréquent et toucherait une femme sur 10. Elle se produit notamment pendant les trois premiers mois de grossesse. Par ailleurs, dans la majorité des cas identifiés, la fausse couche est accompagnée d’un autre facteur de risque. Cela a été remarqué dans Base nationale de pharmacovigilance (BNPV). Pour toutes ces raisons, il serait difficile à l’heure actuelle d’établir un lien de causalité.

Toutefois, quelle que soit son origine, les femmes subissant une fausse couche peuvent bénéficier d’une prise en charge. Elle sera assurée par l’Assurance maladie ou par l’intermédiaire d’une mutuelle maternité. Selon le cas, la prise en charge peut concerner la consultation et l’hospitalisation.

Les femmes enceintes, susceptibles de développer une forme grave

Qu’en est-il également pour les femmes qui ont été vaccinées avant de prendre connaissance de leur grossesse ? L’ANSM assure l’absence d’un éventuel risque pour la mère et l’enfant, selon les données en main actuellement. Et ce, quel que soit le type de vaccin injecté.

Toutefois, si les risques de la vaccination sont encore peu connus, ceux liés à l’infection à le Covid-19 sont bien réels. Le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) en a parlé dans un avis rendu public le 6 avril dernier.

Le risque d’entrée en soins intensifs serait 2 ou 3 fois plus élevé pour une femme enceinte. Cela par rapport à une autre qui ne l’est pas. De même, la première aurait 2,59 fois plus de risque de recourir à une ventilation mécanique en cas d’infection.

Face au danger que représente le SARS-CoV-2, l’ANSM recommande fortement la vaccination. Elle est actuellement proposée aux femmes qui entament le troisième trimestre de leur grossesse. Elles pourront bénéficier des vaccins ARN messager de Moderna et Pfizer/BioNTech. Les doses d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson étant destinées aux personnes de plus de 55 ans. Surtout, après les risques de thrombose identifiés.

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 3 200 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
3 200 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
3 200 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.