Les fabricants d’automobiles abandonnent leur projet de système d’exploitation multimédia

Renault Megane

Avec la nouvelle Mégane E-Vision, Renault promet un avantage considérable sur ses concurrents. Le nouveau modèle bénéficiera en effet d’Android Automotive, le système embarqué élaboré par Google. Avec le suédois Volvo, le Losange reste pour l’heure l’unique enseigne en Europe à miser sur cette solution. Reste à savoir si dans le futur, d’autres marques s’y lanceront.

En créant Android Automotive, Google semble avoir pris une bonne initiative. Pour l’heure, seuls Renault et Volvo utilisent cette interface dédiée aux voitures. Mais d’ici deux ans, PSA y recourra également. Certains experts prédisent que dans un avenir proche, d’autres grands constructeurs suivront le même mouvement. D’ailleurs, la démocratisation de ce système d’exploitation par Google semble être fortement stimulée par l’automobile électrique.

De l’autre côté de l’Atlantique, celle-ci sera en effet intégrée dans les modèles à venir. Avec une sortie annoncée pour 2023, l’Hummer EV de GMC profitera ainsi d’Android Automotive. Une technologie qui présente un grand avantage comparativement à un simple Android Auto par téléphone.

Je trouve la meilleure assurance auto

Se rapprocher des spécialistes en matière d’interface

Un Android natif épargne à ce titre l’utilisateur de la contrainte consistant à appairer son smartphone. L’écran tactile de sa voiture fait lui-même office d’interface Android, à la fois connecté et pourvu de :

  • Sa personnalisation ;
  • Son ergonomie développée avec analyse ;
  • Sa parfaite fluidité ;
  • Sa boutique d’applications, qui se limite aux logiciels propres aux voitures.

Des éléments qui peuvent peser dans un devis assurance auto.

Aujourd’hui, rares sont les fabricants de véhicules qui maîtrisent le développement de l’interface homme-machine (IHM). En grande partie, les mécanismes qu’ils créent se caractérisent parfois par leur lenteur. Sur les plans de la convivialité et de l’esthétisme, ils peinent à produire les bons arguments aux consommateurs. De plus, ils deviennent très vite surannés. C’est la raison pour laquelle Volvo et Renault ont choisi d’adopter le système d’exploitation conçu par Google. En effet, les deux marques souhaitent éviter d’investir inutilement de l’argent et du temps dans la création d’interfaces non performantes.

Je trouve la meilleure assurance auto

Une Mégane E-Vision équipée d’un système Android chez Renault

Dans ce cadre, le Losange avance un projet très ambitieux pour sa nouvelle Mégane E-Vision. Un véhicule qui sera doté d’un système embarqué Android OS. Entièrement électrique, cette voiture se démarquera par ailleurs par un haut niveau d’esthétisme. Et ce, grâce aux tracés laissant entrevoir un nouveau design. Comparé à la Mégane IV, elle présentera également un profil différent. Il s’agit d’un crossover, qui constitue la nouvelle tendance, d’après les observateurs, et non d’une berline.

En outre, la Mégane E-Vision sera produite sur une nouvelle plateforme écartant les modèles essence ou diesel. Sur ce volet, Renault prend de l’avance sur Peugeot. Ce dernier maintient sa gamme traditionnelle de 308 hybride ou avec un moteur à combustion. Et ce, bien qu’une déclinaison électrique soit prévue d’ici deux ans.

Dans un premier temps, la stratégie du Losange pourrait repousser les consommateurs incapables de se convertir à l’électrique. Un accent est entre autres mis sur ceux qui ne disposent pas d’une prise adaptée chez eux.

top

Archives

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.