Le montant du bonus à l’achat pour les véhicules électriques devrait être maintenu en 2022

Bonus à l’achat pour les véhicules électriques maintenu en 2022

L’annonce réalisée fin septembre 2020 prévoyait une nouvelle baisse du bonus à l’achat en janvier 2022. Les informations relayées par Les Échos indiquent cependant le contraire. Le gouvernement envisagerait de conserver le montant actuel. Que ce soit pour les particuliers ou les professionnels. Cette mesure exceptionnelle devrait néanmoins s’appliquer pour une durée limitée.

Le bonus à l’achat fait partie des dispositifs mis en place par l’État afin de faciliter la conversion vers l’électrique. Le ministère de l’Écologie a toutefois jugé légitime que le montant baisse avec le temps. Il devrait diminuer au fur et à mesure que les modèles électriques en circulation se multiplient.

Dans ce cadre, la prime devrait faire l’objet d’une nouvelle révision en janvier 2022 puis en 2023. Le magazine d’information Les Échos soutient toutefois que des changements ont eu lieu. Il se pourrait donc que le montant actuel sera conservé en 2022 avant de diminuer progressivement. Il faudra attendre le communiqué officiel pour en avoir la certitude.

Je trouve la meilleure assurance auto

Une mesure appliquée jusqu’en juillet 2022

Cette décision pourrait réjouir les acteurs du secteur automobile si elle se confirme. Le président de la PFA ou Plateforme automobile souligne en effet que d’importants investissements restent nécessaires. Et ce, dans un contexte où le nombre d’immatriculations enregistrées connaît un recul sur le marché du neuf. Une chute qui pourrait avoir des répercussions sur des secteurs comme l’assurance voiture.

Ce professionnel estime à 17 milliards d’euros le budget dont le secteur a besoin pour les cinq prochaines années. Un soutien de la part de l’État serait ainsi d’une aide précieuse. Il suggère notamment des investissements dans des domaines qu’il juge essentiels. Il cite l’hydrogène, les batteries et les infrastructures de recharge.

Les autorités gouvernementales n’ont pas encore pris la parole. Selon Les Échos, le bonus à l’achat devrait être gardé avec le montant de 6 000 euros pour les particuliers. Il peut servir pour l’acquisition d’un modèle hybride ou 100 % électrique.

Une dérogation pour les particuliers et les professionnels

La prime de 6 000 euros devrait être conservée jusqu’en juillet 2022. Pour rappel, les autorités françaises ont décidé de la maintenir pour les deux prochaines années, mais avec une réduction progressive. Elle était à 7 000 euros en 2020. Cette prime devrait ensuite passer à 5 000 euros en janvier 2022 s’il faut s’en tenir aux annonces en septembre 2020. Puis, 4 000 euros à partir de janvier 2023.

Les particuliers ne sont pas les seuls concernés par cette mesure de prolongement. Les professionnels en bénéficieraient également. Ils ont droit à 1 000 euros pour l’achat d’une voiture hybride rechargeable. Le bonus est à 4 000 euros pour un modèle 100 % électrique.

Reste donc à savoir la décision prise par les autorités françaises. Récemment, le chef de l’État a annoncé le programme « France 2030 ». Il porte sur des sujets divers dont la transition écologique. Un investissement de 30 milliards d’euros est prévu dans ce cadre dont 2,5 milliards dédiés au secteur automobile. La promotion de la conduite électrique fait partie des axes d’orientation du projet. L’objectif a été établi sur la production de 2 millions de voitures hybrides et électriques.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.