Les cotisations d’assurance pourraient croître intensément dans deux ans

coeur couvert par des mains

Selon le Fact & Figures, les prix des assurances progresseront légèrement en 2022. À compter de 2023, une hausse plus intense pourrait se produire. En cause notamment l’augmentation des tarifs de réparation de voiture et ceux des pièces de remplacement. Cette année, les primes ont été maintenues au niveau de 2020 chez de nombreux assureurs.

En avril 2020, une société d’assurance mutuelle avait prononcé la conservation de ses prix d’assurance automobile pour 2021. Après, la même décision a été prise au sein de mutuelles telles que la MACSF, GMF et la MAIF. Cette dernière a reversé des épargnes effectuées à tous ses adhérents abonnés à une police auto. Ces sociétaires se sont ainsi vu restituer 30 euros par véhicule couvert, sur les 100 millions d’euros d’économies générés. Les pouvoirs publics ont aussi contraint les entreprises d’assurance auto à rembourser les économies relatives au confinement du printemps 2020. Selon l’association UFC-Que Choisir, les assureurs ont réalisé au moins 2 milliards d’euros de bénéfices durant cette période.

Les répercussions du Covid-19 varient d’un assureur à un autre

Jusqu’à présent, les cotisations d’assurance voiture demeurent stables, la crise sanitaire ayant également produit des effets positifs. Les deux confinements de l’an dernier et celui de 2021 ont même profité grandement aux assureurs. Une conséquence de la décrue de la sinistralité observée au cours de ces épisodes, avec l’amoindrissement :

  • Des demandes d’assistance ;
  • Des vols ;
  • Des accidents.

D’après Facts & Figures, le montant total des prix pour les assureurs a reculé l’année dernière de 6 points. Le cabinet de conseil précise que de manière globale, ces acteurs ont souffert de la pandémie de Covid-19. Néanmoins, ceux-ci ont été affectés de manière différente, indique-t-il. Les impacts ont varié en fonction de la composition de leur portefeuille (professionnels ou particuliers).

Certains sont ainsi parvenus à bien résister. Tel est le cas des compagnies qui prennent surtout en charge les sinistres aux particuliers dans le domaine :

  • Du logement ;
  • De l’automobile.

Ce qui concerne les bancassureurs et les mutuelles, dont l’activité repose à 94 % et 85 % sur ce créneau.

Une progression contenue des tarifs en 2022

Facts & Figures révèle qu’en 2022, les prix des assurances auto évolueront en moyenne de +0,5 % à +1 %. Dans son baromètre des Assurances Dommages 2021, dévoilé le 23 septembre dernier, le cabinet avertit toutefois :

Si les hausses tarifaires devraient être modérées, une accélération est à prévoir à l’échéance 2023.

Comme durant les années antérieures, il déplore, avec la forte augmentation du tarif des pièces automobiles de rechange :

La dérive du coût de la réparation automobile.

Pour lui, cette augmentation provoquera tôt ou tard un accroissement des primes de l’assurance pour voiture. Le fondateur du cabinet, Cyrille Chartier-Kastler affirme :

Il y a une inflation des prix hallucinante qui, pour l’instant, ne se retrouve pas complètement sur les prestations tarifaires.

Cyrille Chartier-Kastler

En illustration, le professionnel prend l’exemple du changement d’un rétroviseur. Le coût de celui-ci s’élève pour le plus simple à partir de 126 euros. Pour les modèles plus alambiqués, le montant peut grimper jusqu’à 780 euros.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.