L’industrie automobile est prête pour se convertir au tout électrique

industrie automobile

Dans le secteur de l’automobile, la transition vers le tout électrique se poursuit. Chaque constructeur a évoqué ses objectifs à terme en la matière. Ainsi, des marques comme Ford ont pris l’échéance 2040 pour cesser la commercialisation de voitures émettrices de carbone. Pour Maserati, la fin de ces modèles devrait intervenir d’ici cinq ans.

Sur le marché européen de l’automobile, la majorité des voitures commercialisées à partir de 2028 serait 100 % électrique. C’est ce qu’a conclu le cabinet Ernst & Young à l’issue d’une étude récente. À l’échelle mondiale, le changement devrait survenir un peu plus tard, en 2033.

Dans ce contexte, tous les modèles que Peugeot sortira à compter de 2030 seront dotés de la motorisation électrique. Quant à Citroën, il s’est décidé à produire systématiquement une déclinaison électrifiée pour chaque véhicule qui sera déployé à l’avenir. Ainsi, pour les modèles urbains, la marque lancera une version complètement électrique. Pour les grosses voitures, elle optera pour le plug-in hybride.

Je trouve la meilleure assurance auto

DS basculera à l’hybride rechargeable ou au 100 % électrique avant 2026

De son côté, Renault poursuit progressivement l’électrification de toute sa gamme. Précurseur des voitures entièrement électriques, le Losange pense même à concevoir de telles variantes pour ses emblématiques 4L et R5. Un projet qui pourrait entraîner une hausse de simulation assurance auto concernant ces modèles.

En dehors du territoire français, les Coréens Kia et Hyundai s’apprêtent à déployer au moins 10 modèles électriques d’ici 2026. Toyota, qui a été un précurseur de la technologie hybride, a adopté une stratégie identique. Outre-Atlantique, General Motors compte cesser la fabrication de voitures diesel ou essence à l’horizon 2035. Tout comme Fiat, BMW, lui, dispose déjà de 50 % de véhicules 100 % électriques ou hybrides dans son catalogue.

Volkswagen s’est aussi fixée comme objectif de mettre fin à la vente de modèles thermiques d’ici 2035. Du côté de Porsche ou Bentley, le point de bascule devrait intervenir d’ici neuf ans. Mercedes évoque une échéance moins lointaine, en 2025. Et en 2026 au plus tard, l’offre devrait être exclusivement composée de modèles hybrides rechargeables ou électriques chez :

  • Maserati ;
  • DS ;
  • Jaguar Land Rover ;
  • Etc.
Je trouve la meilleure assurance auto

BYD écartera les moteurs thermiques d’ici 2040

Dans le même temps, l’intégralité des modèles de Volvo est actuellement hybride rechargeable ou entièrement électrique. Si les circonstances le permettent, l’enseigne suédoise devrait atteindre le 100 % électrique d’ici neuf ans.

En lien avec cette transition vers l’électrique, plusieurs marques ont pris un engagement officiel lors de la COP26. Elles ont promis d’abandonner la création de voitures essence ou diesel à l’échéance avant 2040. Bien qu’elle propose un objectif plus ambitieux, Volvo figure parmi les signataires de cet engagement. Autres constructeurs qui ne lanceront plus aucun véhicule rejetant du carbone dans moins de 20 ans :

  • Mercedes-Benz ;
  • General Motors ;
  • Ford ;
  • BYD.

À part ces enseignes, d’autres ont déjà prévu le basculement. À souligner que dans l’Hexagone, la législation impose également la fin de la commercialisation de véhicules thermiques en 2040.

top

Archives

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.