Les services de l’automobile sont une branche pourvoyeuse d’emplois en France

Services auto pourvoyeuse emploi

En dépit de la crise sanitaire, le secteur de l’automobile continue de recruter. À cet effet, la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité (SSAM) se tiendra du 30 janvier au 6 février 2021 en Île-de-France. Organisé par l’ANFA (Association nationale pour la formation automobile), l’événement vise à faire découvrir les métiers de l’automobile à la jeune génération.

Avant même d’acheter une voiture, le consommateur doit souscrire une couverture après avoir éventuellement utilisé un comparateur assurance auto. Passé cette étape, les professionnels des services de l’automobile entrent en jeu. Cette branche regroupe une large panoplie d’activités depuis la vente au recyclage en passant par la maintenance. La SSAM a pour objectif de sensibiliser les jeunes à ces différents métiers.

Dans le cadre de ce rendez-vous, une cinquantaine d’événements se dérouleront dans toute l’Île-de-France du 30 janvier au 6 février 2021. En font notamment partie les journées portes ouvertes. Les intéressés auront aussi la possibilité de visiter des ateliers.

Évolution de l’emploi dans les services de l’automobile de 2014 à 2019

La dernière étude de l’ANFA concernant le recrutement dans les services de l’automobile remonte à 2019. Cette enquête montre que cette année-là, l’emploi dans cette branche a progressé de 7,1 % comparativement à 2014. Concrètement, ce pourcentage indique que les services de l’automobile ont comptabilisé 27 850 travailleurs supplémentaires en cinq ans.

Dans 62 % des cas, les recrutements ont servi à compenser un départ. Les 38 % restants résultent d’une création de poste. C’est ce que révèle Marie-Sophie Girardin, auteure de l’enquête et responsable Projets au sein de l’Observatoire des métiers des services de l’automobile (service affilié à l’ANFA). Cette interlocutrice commente :

Les entreprises ont bien compris cette situation complexe de recrutement et agissent pour réduire les difficultés à venir. Ainsi, la formation, et surtout l’alternance, a fortement progressé ces dernières années (+47 % entre les rentrées 2014 et 2019), permettant aux professionnels de recruter de futurs personnels qualifiés.

Marie-Sophie Girardin

Proportion de recrutements par activité

En 2019, les services de l’automobile ont dénombré en moyenne 13 recrutements pour 100 travailleurs en poste. Cette année-là, 36 % des établissements ont embauché une personne minimum. Cela représente au total environ 54 570 recrutements (contrats d’alternance non inclus), soit une hausse de 30 % en comparaison de 2017.

Plus de 50 % des recrutements ont été concentrés par le secteur de la vente et celui de la maintenance de voitures particulières en 2019. Le métier de mécanicien/technicien automobile, pour sa part, a été à l’origine de 25 % des recrutements. L’activité carrosserie, quant à elle, en a généré 8,5 %. Il en va de même pour les métiers du poids lourd.

D’autre part, plus de 75 % des recrutements recensés dans les services de l’automobile en 2019 ont concerné un CDI. Il s’agit d’une hausse de 5 points comparativement à 2017. Enfin, 89 % d’entre eux ont porté sur un emploi à temps plein.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.