Renault permettra bientôt à trois de ses modèles les plus célèbres des années 60 à 90 de renaître de leurs cendres

Renault renaissance modèles célèbres

La nostalgie de ses bons vieux modèles prend de l’ampleur chez Renault. Du moins, si l’on tient compte de la stratégie récemment adoptée par ce constructeur tricolore qui a décidé de remettre sur le marché trois des spécimens ayant le plus marqué son histoire sur la période des années 60 à 90.

Dans un avenir peu éloigné, certains automobilistes seraient fort bien tentés de recourir aux services d’un comparateur assurance auto pour trouver l’offre assurantielle en mesure de proposer la couverture adéquate pour une Renault 4L, R5 ou Super5 dans une version électrique.

En effet, tout indique que la marque au Losange a décidé d’orienter ses efforts de développement dans la nostalgie en commençant par ces vieux modèles qui, sous une peau neuve, auront bientôt la chance de sillonner les routes. Une ligne de conduite qui cadre avec la stratégie de Luca de Meo, nouveau patron du groupe choisissant cette voie comme raccourci vers la transition énergétique.

La stratégie électrique de Renault change de ton

Récemment à la tête de Renault, Luca de Meo se doit de relever un défi majeur qui est de redresser la barre des ventes en prenant soin de respecter les réglementations européennes. Une pression d’autant plus grande avec le souhait du Président Emmanuel Macron à faire de la France, l’un des pays s’inscrivant à la tête de liste des nations où les véhicules écologiques dominent le marché sur le long terme.

ImportantCe qui explique en outre le fait que les plans de relance d’après crise du secteur automobile s’est essentiellement manifesté à travers le bonus écologique et la prime à la conversion qui ne profitaient qu’aux modèles électriques ou hybrides rechargeables.

Mais pour en revenir au vif du sujet, il faut dire que la stratégie électrique de Renault a changé de ton pour se conformer à ces exigences en misant sur la nostalgie et l’histoire de la marque selon le nouveau plan de développement du groupe intitulé « Renaulution ». Son objectif étant d’accélérer sa ruée vers la transition énergétique tout en profitant de l’engouement des Français pour les véhicules électrifiés, le groupe veut faire de ce choix l’outil permettant de séduire les automobilistes. Ce, à travers le développement de nouvelles voitures faisant penser aux modèles les plus populaires de son histoire entre les années 1960 et 1990.

Trois modèles historiques ouvriront la voie

À titre de rappel, Renault propose jusqu’ici trois modèles de véhicules sur le marché de l’électrique avec la Twingo Electric, la Twizy et la célèbre Zoe à son actif. Mais à travers la stratégie Renaulution, tout indique que ce nombre est voué à se renforcer dans un avenir proche qui aura le privilège de voir la renaissance des modèles historiques qui, rappelons-le, ont fait la renommée de la marque au losange il y a de cela quelques décennies. Trois d’entre eux pour être plus précis en faisant allusion à la 4 L, la R5 et la Super5.

Et puisqu’il est essentiellement question de véhicules soucieux de l’environnement, il va sans dire que ces heureux élus seront dotés d’une motorisation électrique avec le concept 4L e-Plein Air pour la 4 L et la Renault 5 Prototype pour la R5 si celle de la Super5 est encore méconnue, mais en pleine gestation.

Côté design, pareille situation pour cette dernière tandis que la 4 L 2.0 et la R5 2.0 auront pour mission de donner respectivement la nostalgie de la Renault Plein Air de 1969 et de la R5 de 1972 avec différentes touches de modernité. De quoi, concilier deux époques différentes.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.