En Europe, l’engouement des automobilistes pour les SUV n’a fait que se renforcer sur les dix premiers mois de 2021

voitures SUV

Pour des raisons notamment liées au réchauffement climatique, différents dispositifs ont été adoptés par les pays de l’Europe afin de détourner les regards des automobilistes des SUV jugés trop polluants. Mais il semblerait que ce ne soit pas suffisant puisqu’aux dernières nouvelles, l’engouement de ces derniers pour ces modèles n’a fait que se renforcer encore plus.

Si pour certains automobilistes, l’assurance auto pas cher est un critère majeur expliquant leur choix pour certains modèles de voitures, il en est tout autre pour les SUV. Du moins, du point de vue d’Autoways qui, à travers ses investigations, a découvert qu’en ce qui concerne ces 4 x 4 des villes, la décision s’explique plutôt à l’impression de sécurité qu’ils dégagent avec leur posture impressionnante.

De quoi permettre à ces « Sport Utility Vehicles » de connaître une croissance significative sur le marché européen ces dernières années selon les analystes rappelant que, malgré les mesures adoptées pour limiter leur essor, ces VUS continuent de grimper. L’explosion des ventes affichée sur les dix premiers mois de 2021 en donne la preuve.

Je trouve la meilleure assurance auto

Des efforts sont fournis pour en limiter la progression

Comme susmentionnés, les SUV gagnent du terrain sur le marché européen en attirant davantage d’utilisateurs chaque année. Ce qui est évidemment une bonne nouvelle pour les constructeurs, sauf que pour deux raisons principales, des efforts sont fournis par les États pour en limiter la progression. À savoir :

  • Ils émettent 15% de CO2 de plus que les autres modèles du fait que leur poids et leur moindre aérodynamisme leur font consommer beaucoup plus de carburant ;
  • Leur posture imposante représente plus de risque pour les piétons et un volume excessif dans l’espace urbain.

Ainsi, les SUV sont jugés dangereux pour les autres d’autant que leur empreinte carbone est des plus élevées, alors que les nations de l’Europe se sont engagées à réduire leur taux d’émission. De quoi, inciter les autorités à mettre sur pied des mesures visant à en détourner les regards des automobilistes comme pour le cas de la France adoptant des dispositifs ciblant les SUV :

  • Le malus auto plafonné à 30 000 euros depuis 2019 et jusqu’à fin 2021 et relevé à 40 000 euros à partir de janvier 2022 ;
  • La taxe sur le poids pour les véhicules excédant 1,8 tonne qui entrera en vigueur dès 2022.

Pas assez pour décourager les automobilistes

Sur le Vieux Continent, la France n’est que l’un des nombreux pays à lancer des dispositifs visant à ternir l’engouement des automobilistes pour les SUV. Toutefois, force est de constater que ces efforts semblent peu suffisants pour décourager les acheteurs étant donné que la part de marché de ce modèle ne fait que progresser ces dernières années.

Mieux encore, des études récentes ont même démontré que sur la période de janvier à octobre 2021, la part des 4 x 4 urbains dans les immatriculations de voitures neuves a pratiquement explosé en Europe en affichant un accroissement de 42%. Un phénomène qui aurait tendance à se perpétuer en 2022 selon les analystes de l’Observatoire Cetelem mettant en exergue deux indicateurs majeurs permettant de tabler sur un tel aboutissement :

  • Les constructeurs se sont mis à construire des SUV 100% électriques pour séduire encore plus la clientèle avec des modèles à zéro émission de carbone ;
  • 29% des automobilistes désirant changer de véhicule sur les 12 prochains mois comptent se tourner vers les SUV selon les résultats d’une enquête menée récemment.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.