Renault compte accroître sa contribution dans l’économie française

concessionnaire renault

Après des années de déclin, le constructeur tricolore met en place le plan Renaulution en vue de son redressement. Si celui-ci se déroule comme prévu, Renault génèrera 8 milliards d’euros de PIB par an dans le pays. Ce qui pourra lui permettre de retrouver son renommée mondiale d’antan, entre autres.

Cela fait maintenant plusieurs années que de nombreuses difficultés frappent la marque au losange. Et avec la crise sanitaire, la situation ne s’est pas améliorée. Afin d’y remédier, le directeur général du groupe, Luca de Meo a lancé Renaulution. Il s’est exprimé au cours d’un entretien accordé récemment au Journal du Dimanche. L’occasion pour lui de témoigner d’une grande ambition envers ce plan de redressement.

Il a notamment affirmé que si ce dernier se déroule sans encombre, l’entreprise pourra produire 8 milliards de PIB par an. Pour cela, le constructeur compte entre autres sur son pôle de production de véhicules électriques dans le Nord.

Des économies réalisées dès fin 2021

Créer de la valeur en France, tel est l’objectif du directeur général de Renault. D’après lui, l’enjeu est de taille, mais il est atteignable. Pour cela, la firme prévoit une grande opération de nettoyage sur le plan commercial. Cela devrait lui permettre d’épargner jusqu’à :

  • 2,5 milliards d’euros d’ici deux ans ;
  • 3 milliards d’euros en 2025.

La barre des 2 milliards d’euros pourrait être franchie dès la fin de cette année. Dans ce contexte, Luca de Meo révèle que la France tient un grand rôle, celui de :

[…] Produire de l’innovation, de la tech et de la valeur ajoutée, grâce aux projets en cours.

Luca de Meo

L’enseigne dévoilera bientôt sa stratégie dans la production de véhicules électriques. Son pôle de fabrication située dans le Nord aspire à devenir le plus important d’Europe. Si le projet se concrétise, les effets seront nombreux au niveau de différents domaines, dont celui de l’assurance auto.

Une offre unique sur le marché de l’hydrogène

Dans cette optique, quelques centaines d’ingénieurs du constructeur prendront part à l’alliance Software République. Lancée au début du mois d’avril par Atos, Dassault, Renault, STMicroelectronics et Thales, elle vise à rassembler les recherches sur la mobilité :

  • Autonome ;
  • Électrique ;
  • Connectée.

Pour son site de Flins, la marque au losange espère accroître son chiffre d’affaires à l’horizon 2030. Elle compte réaliser plus de 1 milliard d’euros dans l’économie circulaire. Pour rappel, l’usine sera transformée en centre de recyclage de batteries et de voitures.

Dans l’hydrogène, le groupe entend mettre sur le marché une formule unique alliant la fourniture :

  • De voitures fonctionnant avec ce type de carburant ;
  • De bornes de recharge.

Pour cela, il a fondé une co-entreprise avec son collaborateur Plug Power, producteur américain de piles à hydrogène.

En conclusion, Luca de Meo avance qu’il veut :

[…] Rendre à Renault sa fierté.

Luca de Meo

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.