En fournissant des efforts, la filière automobile tricolore peut espérer un avenir prospère

Peugeot 3008 SUV

Dans le cadre de ses études, le cabinet d’audit KPMG a récemment publié un rapport portant sur la filière automobile française. La note qui a permis à cet organisme de démontrer que le secteur peut s’attendre à un avenir prospère dans la mesure où des efforts sont fournis dès à présent pour s’en assurer.

Pour KPMG, l’avenir de la filière automobile française et par conséquent celui de l’assurance auto et des autres activités qui lui sont rattachées, se joue dès à présent. Ce, en faisant valoir que le secteur a près de deux décennies pour façonner un avenir florissant.

Tout cela pour dire qu’en 2040, la performance serait au rendez-vous pour le système qui serait marqué par une croissance significative en termes d’emploi et de chiffre d’affaires. Du moins, dans la mesure où des efforts sont fournis pour assurer cette ascension en faisant essentiellement allusion à des investissements massifs et à des partenariats entre les acteurs privés et le pouvoir public.

Une belle perspective se profile

Dans son rapport, KPMG a fait savoir qu’une belle perspective se profile pour la filière automobile française à l’horizon 2024. En étudiant de près le secteur, ce cabinet d’audit est en effet parvenu à dire que d’ici là, des performances encourageantes peuvent être enregistrées en matière :

  • d’emploi ;
  • de chiffre d’affaires.

Pour ce qui est de ce dernier point par exemple, les analystes de KPMG estiment que la tendance serait à la hausse en affichant une croissance moyenne de 2% par an. Et en ce qui concerne la première ligne, ces experts pensent que le secteur serait capable de créer un million de postes d’ici 2040 pour ainsi dire que le 1,2 million d’emplois enregistré en 2018 pourrait s’élever à 2,4 millions.

De belles prouesses selon ces spécialistes soulignant cependant que pour en arriver là, beaucoup d’efforts doivent être fournis en faisant remarquer que :

L’inaction entraînerait une baisse massive des chiffres d’affaires et des emplois de la filière, de l’ordre de 60% des valeurs actuelles.

Mais pour en revenir aux perspectives d’avenir, ce cabinet d’étude a tenu à souligner que pour assurer son ascension, le secteur peut d’ores et déjà compter sur différents atouts. À savoir :

  • de solides capacités en termes de recherche et développement ;
  • des acteurs reconnus à l’international ;
  • un mix énergétique permettant de réduire considérablement le taux d’émission de CO2 de la filière.

Aux acteurs concernés de s’en assurer

Selon KPMG, évoluer dans une aussi belle perspective est tout à fait possible pour la filière automobile tricolore dans la mesure où les acteurs concernés voulaient bien se donner la peine de fournir des efforts pour y parvenir.

Dans ce sens, les auteurs de ce rapport estiment qu’il est grand temps pour la filière de faire peau neuve en se lançant :

Dans une migration progressive de la valeur de certains maillons historiques de l’écosystème vers d’autres plus ou moins innovants.

Et d’ajouter :

Une telle transformation reste conditionnée à la réalisation progressive d’investissements massifs d’environ 140 milliards d’euros qui devront être portés à la fois par les acteurs du public et du privé.

Profitant de l’occasion, ces experts ont aussi annoncés que la filière française a tout intérêt à renforcer sa compétitivité face à ses voisins européens en éliminant les principaux obstacles lestant son développement en faisant essentiellement allusion :

  • au manque de flexibilité de l’emploi et de l’attractivité extérieure ;
  • à des charges sociales et fiscales parmi les plus élevées en Europe ;
  • à des partenariats de moindre ampleur au sein de la filière.

Archives

Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.