Forte croissance du coût des assurances des biens immobiliers

pièces empilées

D’après une enquête réalisée par le groupe Swiss Re, l’immobilier est le segment d’assurance qui connaîtra la hausse des coûts la plus importante du marché d’ici à 2040. La cherté croissante des contrats sur ce secteur est attribuée au changement climatique et à l’urbanisation galopante.

Triplement des primes liées aux biens immobiliers

Parmi les grandes tendances sur le marché mondial de l’assurance au cours des deux prochaines décennies, Swiss Re évoque une

Augmentation marquée des prix des assurances habitation,

Ainsi que

Des changements importants dans la composition des revenus des compagnies

Dans le détail,

ImportantLe montant des primes collectées pour la réassurance dommages va passer de 1 800 milliards à 4 300 milliards de dollars entre 2020 et 2040,

Soit une multiplication par 2,4. Selon les projections du groupe helvète,

Le poids de l’assurance pour les biens immobiliers va atteindre 29 % du total, soit une progression de 4 points de pourcentage par rapport à 2020.

Il indique ainsi que

Les souscripteurs de contrats portant sur des biens immobiliers vont payer environ 1 300 milliards de dollars de primes dans 20 ans,

Contre 450 milliards en 2020, ce qui représente une augmentation de l’ordre de 200 %.

Vers une complexification de la réassurance dommages

Deux phénomènes majeurs expliquent une telle envolée.

  • D’une part, le changement climatique entraîne des intempéries plus fréquentes et plus violentes, aux conséquences lourdes sur les biens immobiliers.

ImportantPour couvrir ces risques, les propriétaires et locataires vont payer près de 183 milliards de dollars de primes, un chiffre en hausse de 22 %.

  • D’autre part, l’urbanisation fait grimper le nombre de logements, de bâtiments tertiaires (commerces, bureaux, entrepôts…), mais également d’infrastructures publiques comme les gares et aéroports, etc. Ce sont autant d’installations à couvrir pour les assureurs, alors qu’il devient plus difficile d’estimer les dépenses liées aux catastrophes naturelles. Swiss Re anticipe à ce titre
Une nette complexification de la réassurance dommages dans le futur.

En outre, les particuliers qui ont contracté un prêt bancaire pour financer l’acquisition ou la construction de leur habitation sont nombreux à rembourser une assurance emprunteur. Celle-ci leur garantit la prise en charge de leurs mensualités en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité de travail ou de chômage du souscripteur. Depuis l’ouverture de ce marché à la concurrence, et dans un contexte de faiblesse des taux d’intérêt, l’assurance devient le principal levier pour faire baisser le coût total du crédit tout en bénéficiant d’une protection sur mesure.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix

Archives

Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.