Visites toujours interdites malgré les réclamations des agents immobiliers

Visites interdites agent immobilier

Le reconfinement contraint les agences immobilières à fermer leurs portes. Par ailleurs, les visites physiques de logements par les potentiels locataires ou acquéreurs sont interdites. S’engageant à renforcer leurs protocoles sanitaires, elles sont en pleines négociations avec l’exécutif pour lever rapidement cette restriction.

Les agents immobiliers militent pour la reprise des visites physiques

Bien que les visites virtuelles d’appartements et des maisons soient possibles, pour les clients, elles ne remplacent pas un constat de visu de la qualité d’un bien, ce qui freine les transactions.

Important Pour limiter l’impact de la situation sur leur activité, les professionnels se battent pour le rétablissement des visites physiques, promettant de durcir leurs protocoles sanitaires.

  • Ils proposent ainsi de réduire le nombre de visites quotidiennes à trois pour un logement, avec prise de rendez-vous, et celui de visiteurs à deux avec présentation obligatoire d’un justificatif de déplacement fourni par les agents.
  • Une désinfection minutieuse des lieux après leur passage fait également partie de leurs engagements.
  • Enfin, tous leurs salariés seront tenus de se doter de l’application TousAntiCovid pour la traçabilité des visites réalisées.

Mais malgré la pression constante qu’ils exercent sur le gouvernement pour une adaptation des règles, la décision risque de ne pas aller dans le sens souhaité dans l’immédiat. En effet, selon le président de la Fnaim, l’une des organisations professionnelles du secteur, « un assouplissement est conditionné à l’amélioration des indicateurs sanitaires ». Or, la propagation du virus est encore loin d’être maîtrisée, le risque reste trop élevé.

Des conséquences dramatiques en cas de reconfinement durable

Dans le courrier adressé au gouvernement, ces agents immobiliers soulignent « l’importance de la poursuite d’un projet de location ou d’achat immobilier pour de nombreuses personnes », car malgré la pandémie, certains doivent déménager à cause d’impératifs privés ou professionnels. De plus, les conditions de crédit sont toujours très attractives avec des taux en baisse. En novembre, la moyenne se situe à 1,35 % et 1,60 % sur 20 ans et 25 ans hors assurance emprunteur, et tombe à 1,15 % sur 15 ans.

Jean-Marc Torrollion, le président de la Fnaim insiste sur le fait que les agences ne demandent pas leur réouverture, tout en soulignant que

Les particuliers organisent des visites entre eux, sans contrôle

Jean-Marc Torrollion

et que

Les acteurs du logement social bénéficient également de cet avantage, étant un service public.

Jean-Marc Torrollion

En attendant une éventuelle évolution des règles, les agents immobiliers peuvent visiter les biens sans clients pour prendre les photos accompagnant les annonces sur le site, effectuer des états des lieux d’entrée et de sortie, ou procéder à la remise de clés. Enfin, les études notariales étant en activité, les ventes conclues avec le reconfinement peuvent être finalisées, permettant aux agents de faire rentrer de l’argent. Il reste que sans changement rapide, le secteur redoute d’importantes difficultés financières pour les 30 000 agences immobilières françaises et leurs 200 000 salariés.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.