Évolution des dépenses de soins des Français en 2018

Dépenses soins francais 2018

Tous les ans, les ménages français consacrent un budget considérable aux dépenses de soins. Selon la DREES, l’argent dépensé en matière de santé s’établit à 3 037 euros par personne en 2018. Le ticket modérateur s’élève, pour sa part, à 7 %. Sur l’ensemble du territoire, 14,3 milliards d’euros ont été directement déboursés l’an passé.

Comment se répartissent les dépenses des Français concernant les soins médicaux ? La DREES apporte quelques informations à ce sujet, dans son dernier rapport sur les dépenses relatives aux soins effectués l’an passé. Divulgué le 10 septembre dernier, le document met en exergue les conséquences des principaux changements opérés cette année sur le plan législatif. Parmi eux figure par exemple la réforme du reste à charge (RAC).

Le rapport souligne d’ores et déjà que l’Hexagone compte parmi les pays européens les plus dépensiers en matière de santé. S’agissant de ce poste de dépenses en particulier, la hausse s’établit à 1,5 % en 2018.

Les Français déboursent moins que leurs homologues européens

214 euros. Telle est, en moyenne, la somme qui reste à la charge des Français en 2018. Le poste de dépenses en question se répartit entre :

  • les soins d’optique (20 euros) ;
  • les soins en hôpitaux (27 euros) ;
  • l’achat de médicaments (61 euros) ;
  • les soins de ville (86 euros) ;
  • le reste (19 euros).

Sachant que dans les autres pays de l’OCDE, le reste à charge s’élève en moyenne à 22 %, les Français demeurent ainsi les plus avantagés (7 %) selon la DREES. Les politiques de remboursement appliquées par l’Assurance maladie et les mutuelles en constituent la cause, comme le révèle le rapport :

Avec le vieillissement de la population française, les effectifs de personnes exonérées de ticket modérateur au titre des affections de longue durée (ALD) sont particulièrement dynamiques. De plus, plusieurs décisions réglementaires, notamment la prise en charge par la Sécurité sociale de traitements médicamenteux innovants et onéreux, ont augmenté les financements apportés par la Sécurité sociale.

Les soins effectués en milieu hospitalier occupent toujours une part importante des dépenses

L’année dernière, les dépenses rattachées aux soins d’optique ont connu une recrudescence de 4,6 % après avoir décéléré en 2017. Cette hausse est liée à une amélioration du système de remboursement de la complémentaire santé, comme l’indique toujours le rapport de la DREES :

En 2018, 49,9 % des prestations des OC [organismes complémentaires, NDLR] ont été versées par des mutuelles, 30,5 % par des sociétés d’assurances et 19,7 % par des institutions de prévoyance.

Dans le budget des ménages, la part allouée aux soins hospitaliers est évaluée à 46 %, soit la part la plus importante avant les soins de ville (27 %). Mais si les sommes versées en milieu hospitalier ont régressé de 46 %, les dépenses liées aux soins de ville ont augmenté de 2,9 % en 2018. Pour leur part, les consultations chez les médecins généralistes ont bondi de 3,7 %. Il n’empêche que les Français consomment moins de biens et de soins médicaux qu’auparavant, avec une progression de seulement 1,5 % en 2018, contre 1,7 % l’année précédente.

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.