Les géants du numérique rivalisent désormais dans le domaine de la santé connectée

geants du numérique domaine sante

Google a récemment acquis Fitbit pour 2,1 milliards de dollars, au détriment de Facebook selon les médias américains. La société se spécialise dans la fabrication de bracelets connectés permettant aux entreprises d’effectuer un suivi de santé de leurs salariés. Les géants du numérique tendent ainsi à s’intéresser de plus en plus à ce secteur porteur. Apple n’est pas en reste.

Pendant que Google et Facebook se disputaient Fitbit, Apple a mis progressivement en œuvre son projet de s’imposer sur le marché de la santé connecté. Le géant de Cupertino vient en effet d’annoncer son partenariat avec le département américain des anciens combattants (US Department of Veterans Affairs). Ce dernier fournit des soins aux vétérans de guerre dans plus de 1 200 établissements.

Ainsi, Apple proposera à plus de 9 millions de patients d’accéder à leurs informations de santé grâce à son application Health Records. Au-delà des questions de communication, cette initiative permet à l’entreprise de s’associer à une institution gérant le plus grand réseau de santé parapublic des États-Unis.

Un partenariat stratégique

Apple a développé ses activités dans le secteur de la santé connectée depuis quelques années, notamment à travers la création de la plate-forme HealthKit. D’ailleurs, l’application HealthKit a été lancée simultanément avec la première Apple Watch. Depuis, le géant américain s’est appliqué à multiplier les collaborations avec les professionnels de santé. Une nouvelle étape vient d’être franchie avec Health Records.

L’été dernier, le département américain des vétérans a expérimenté l’utilisation de cette application auprès d’un petit groupe de patients avant d’annoncer sa généralisation. Désormais, tous les anciens combattants pris en charge par l’institution auront accès à ces services. La marque à la pomme confirme encore ici le fait que la santé figure désormais parmi ses priorités stratégiques.

Selon les propos du PDG d'Apple, Tim Cook, sur la chaîne CNBC, rapportés par le site ZDNet :

« Si vous regardez en arrière et que vous vous posez la question « quelle a été la plus grande contribution d'Apple pour l'humanité ? », la réponse désignera certainement des sujets de santé publique. »

Tim Cook

Soucieux de l’image de l’entreprise, son directeur de l'exploitation, Jeff Williams, définit ce partenariat comme une manière de remercier les vétérans. Ceux-ci pourront désormais mieux comprendre et surveiller leur état de santé grâce à l’outil proposé par l’entreprise. En effet, les anciens combattants auront accès plus facilement à leurs données de santé via leur iPhone.

Un outil pour centraliser ses données de santé

La collectivité pourrait a priori bénéficier de l’adoption des wearables par les bénéficiaires d’une mutuelle obligatoire. En effet, plus de la moitié des plus de 55 ans des pays à haut revenu sont déjà munis d’un dispositif de santé connecté. Un rapport récent du GSMA prévoit ainsi une réduction de la surcharge de la santé publique dans les cinq prochaines années grâce à la démocratisation de ces appareils.

Health Records d’Apple, par exemple, fournit aux utilisateurs l’accès à un système de DSE (Dossiers de santé électroniques) portatif centralisant les données médicales des patients de plusieurs établissements partenaires. Ces informations incluent notamment les vaccinations, les médicaments, les résultats d’analyse et tout autre renseignement d’ordre médical.

Grâce à l’application iOS dédiée, le patient ne sera plus obligé de se connecter sur les sites de chaque professionnel de santé consulté ou établissement fréquenté pour constituer un semblant d’historique médical. Ses informations de santé sont automatiquement rassemblées et stockées sur l'application. Ces données sont sécurisées par le chiffrement d’Apple et le système d’authentification de l’iPhone (code d'accès, Touch ID ou Face ID).

À travers cette dernière opération d’Apple, les spécialistes entrevoient l’émergence d’un nouveau modèle économique. Désormais, les géants du numérique vendront aux entreprises des produits permettant à leurs salariés d’accéder à des services de santé connectés. Google semble suivre ce même modèle avec Fitbit, conscient de l’importance de ces accessoires dans la collecte de données personnelles.

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.