Menu Comparateur Assurance

Tous les détails sur le volet " garantie grêle " de l'assurance habitation

Grêle

Pour les propriétaires, se faire indemniser pour les dégâts causés par les intempéries est aussi essentiel que pour le vandalisme et autres dommages.

Les établissements d'assurance proposent de nombreuses formules de garanties pour les propriétaires de biens immobiliers. Parmi les offres figure la garantie grêle, qui permet au détenteur d'un titre de propriété de se faire rembourser en cas de dommages occasionnés par la tombée des grêles sur sa maison ou son mobilier.

Cette garantie comporte un mode de fonctionnement spécifique, que tout propriétaire a impérativement besoin de connaitre. L'article présent sert de petit guide pour faire connaitre tous les détails sur la question.

Une intégration systématique dans le contrat d'assurance ?

Avant toute chose, il est important de savoir que chaque compagnie d'assurance n'applique pas obligatoirement les mêmes règles. La différence peut se situer sur la distinction de la tempête et de la catastrophe naturelle.

Cette dernière ne sera reconnue par les assureurs que si l'État émet un décret validant la situation de " catastrophe naturelle " après analyse des dégâts occasionnés par le passage d'un mauvais temps, dont la violence est jugée importante.

Quand bénéficier de la garantie grêle ?

Le contrat assurance habitation stipule généralement que " la garantie grêle ne peut être actionnée que lorsque la grêle relève simplement de la tempête ".

Dans ce cas, la prise en charge concernera les travaux de réparation à entreprendre sur un toit endommagé, ou encore le coût de remplacement d'un mobilier qui a subi une destruction importante à cause du phénomène climatique.

Selon les compagnies d'assurance, le montant de l'indemnisation va dépendre essentiellement de la valeur marchande de l'article à remplacer, ou de sa valeur à neuf.

Que peut-on en tirer ?

Un contrat assurance habitation prévoit certains avantages dans la garantie grêle. Entre autres, le sinistré pourra être provisoirement hébergé dans le cas où il ne pourra pas temporairement habiter dans son logement.

En ce sens, la compagnie d'assurance peut l'approvisionner en produits de première nécessité pour subvenir à ses besoins vitaux. Et comme son logement peut avoir besoin de surveillance, la garantie peut couvrir les éventuels frais reliés à cette activité.

Il y a aussi le remboursement des honoraires que le propriétaire doit payer pour l'expertise des dégâts occasionnés, et l'indemnisation des déplacements des professionnels qui effectueront des travaux dans la maison.

Pour se faire indemniser, le propriétaire doit suivre les procédures suivantes : déclaration du sinistre auprès de l'assureur sous 5 jours ouvrés, présentation des photos et factures des biens et objets endommagés, présentation des copies des factures des travaux de réparation urgents effectués.

à la une
publicite
services
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.