La garantie tempête de l’assurance habitation

Une tempête s’est abattue sur votre ville et votre bien immobilier a été endommagé ? Découvrez si votre assurance habitation vous couvre, et comment percevoir votre indemnisation.

garantie tempête de l’assurance habitation

Assurance habitation : qu’est-ce qu’une tempête ?

Aux yeux de l’assurance habitation, une tempête est un événement climatique anormal et puissant (bourrasques, pluie diluvienne, forte chute de grêle ou de neige, etc.). Pour une compagnie d’assurance, on parle de tempête lorsque les vents dépassent 100 km/h et quand d’autres biens immobiliers de votre commune, voire des communes voisines, ont également subi des dégâts.

L’assureur va pour cela s’informer auprès de la station météo la plus proche de votre habitation afin d’obtenir des informations sur l’événement climatique et la violence de la tempête.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Que couvre la garantie tempête ?

Si vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation, vous bénéficiez d’une assurance tempête pouvant prendre en charge deux types de sinistres :

  • les dommages au bien immobilier ;
  • les dommages aux biens mobiliers.

Sinistre dû au vent ou à la pluie : l’indemnisation du bien immobilier

Lorsque vous êtes victime d’un sinistre dû au vent violent, à une forte pluie ou encore à la neige et à la grêle, différents dégâts peuvent être constatés :

  • une toiture endommagée avec des tuiles ou des ardoises cassées ;
  • des ardoises ou des tuiles envolées ;
  • une façade endommagée ;
  • des murs infiltrés ;
  • etc.

Votre garantie tempête ou garantie grêle vous permet d’être indemnisé pour les réparations nécessaires. Une franchise peut être appliquée selon les termes de votre contrat d’assurance multirisque habitation.

La prise en charge des biens mobiliers

Lors d’une tempête, des dégâts annexes peuvent être constatés. Votre système électrique peut avoir été endommagé. Cela peut avoir engendré des dommages sur vos équipements (ordinateur, réfrigérateur, télévision, congélateur, etc.). De même, en cas de forte pluie engendrant une inondation, vos meubles peuvent avoir subi de lourds dégâts.

Votre garantie tempête peut vous indemniser au regard du sinistre constaté et des garanties de votre assurance.

Sachez que vous pouvez être indemnisé en valeur à neuf si vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation solide ou avec une vétusté, réduisant alors le montant de votre indemnisation.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Quelles sont les exclusions de l’assurance tempête ?

Les contrats d’assurance ne couvrent pas tous les sinistres. Des exclusions peuvent être incluses, la garantie tempête ne fait pas exception. Votre contrat d’assurance habitation peut exclure la prise en charge des éléments suivants :

  • les structures légères telles qu’un abri de jardin ;
  • une véranda, si vous n’avez pas souscrit de garantie spécifique, une piscine, etc. ;
  • les plantations ;
  • les dommages causés aux personnes couvertes par la garantie des accidents de la vie ;
  • etc.

Bon à savoir : lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance habitation, vous devez déclarer tous les éléments composant votre propriété. Si par exemple vous n’aviez pas déclaré un hangar et qu’il est endommagé par une tempête, la compagnie d’assurance ne vous indemnisera pas. En effet, n’ayant pas eu connaissance du risque, elle n’a pas pu adapter le montant de la cotisation au risque réel.

Que faire après une tempête ?

Selon la nature de la tempête et ses conséquences (sinistre dû au vent, pluie torrentielle, etc.), il peut être nécessaire de prendre des mesures afin de protéger votre habitation. Par exemple, si le toit a été endommagé, mettez une bâche afin de la protéger et d’éviter que les dégâts à l’intérieur de la maison ne soient plus importants. La compagnie d’assurance peut estimer que certains dégâts des eaux auraient pu être évités en prenant quelques mesures de sécurité immédiate et ainsi ne pas couvrir tous les dommages.

Généralement, il ne faut pas procéder aux réparations avant l’intervention de l’assurance tempête. Toutefois, cela peut s’avérer indispensable dans certaines situations.

Par exemple, si votre maison ou votre cave est inondée, vous ne pourrez pas attendre l’assurance pour agir. Si vous faites appel à un professionnel pour le pompage de votre cave, conservez bien la facture afin d’être remboursé par la garantie tempête de votre assurance habitation

Je trouve la meilleure assurance habitation

Comment faire une déclaration de sinistre à l’assurance après une tempête ?

L’un des premiers réflexes après une tempête, une fois votre maison protégée, est de faire une déclaration de sinistre à votre compagnie d’assurance afin de déclencher la garantie tempête. Vous disposez d’un délai de 5 jours ouvrés pour informer votre assureur par tous les moyens disponibles (téléphone, e-mail, agence, espace client, etc.). Notez que si l’état de catastrophe naturelle est déclaré, vous disposez d’un délai de 10 jours, à compter de la publication au Journal officiel, afin d’informer votre assureur.

Montez un dossier solide afin d’accélérer le processus de remboursement et regrouper tous les documents nécessaires :

  • factures des biens endommagés ;
  • factures des premières interventions ;
  • photos ;
  • vidéos ;
  • témoignages ;
  • attestation d’intempérie délivrée par Météo France si l’assureur la demande.

Ensuite, selon l’ampleur des dommages constatés suite à la tempête, un expert de votre compagnie d’assurance peut intervenir à votre domicile afin d’estimer le montant du sinistre.

Enfin, la compagnie d’assurance procédera à l’indemnisation. Le délai est très variable selon les assureurs, il peut être de 10 à 30 jours.

Questions fréquentes sur la garantie tempête

Comment prouver une tempête ?

Afin de prouver que vous avez été victime d’une tempête, la compagnie d’assurance peut se tourner vers la station Météo France la plus proche de chez vous et obtenir des informations sur l’ampleur de l’événement climatique. L’assureur peut aussi vous demander de faire les démarches vous-même en demandant une attestation à Météo France.

Comment fonctionne la garantie catastrophes naturelles ?

La garantie catastrophes naturelles de l’assurance habitation intervient lorsque l’état de catastrophe naturelle est déclaré par la publication au Journal officiel d’un arrêté interministériel. Si vous êtes couvert par cette garantie, vous serez indemnisé. Attention, une franchise de 380 € est imposée dans tous les contrats d’assurance habitation.

Comment déclarer un sinistre tempête ?

La déclaration d’un sinistre à votre assurance tempête se fait sous 5 jours ouvrés après la constatation des dommages. Cette déclaration donne la possibilité d’ouvrir un dossier, elle peut se faire par téléphone, en agence ou encore via votre espace client selon les possibilités offertes par votre assureur.

Il est conseillé de faire parvenir à votre compagnie d’assurance tous les documents permettant d’évaluer le sinistre et le montant de l’indemnisation (factures, photos, témoignages, etc.).

Quand peut-on parler de tempête ?

On parle de tempête généralement lorsque les vents dépassent 89 km/h. Certaines compagnies d’assurance parlent de tempête à partir du moment où la vitesse du vent est supérieure à 100 km/h.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.