Les étudiants peuvent explorer différentes pistes pour faire face aux difficultés liées à l’accès au logement

agents immobilier et étudiants

Dans l’Hexagone, une catégorie de la population souffre plus que les autres lorsqu’il est question d’accéder au logement en vue d’une location ou d’un achat. Ce, pour la simple raison que des éléments majeurs font figure d’obstacle à la majorité d’entre eux en s’acharnant essentiellement sur ceux qui ignorent qu’ils peuvent explorer différentes pistes pour y faire face.

Pour de nombreux étudiants, la rentrée universitaire figure en tête de liste des périodes les plus difficiles qu’ils ont à traverser. Simplement parce que c’est en cette saison qu’ils se doivent de faire face à un défi majeur, la recherche d’un endroit où loger.

En effet, tout indique que pour la majorité d’entre eux, trouver une habitation ainsi qu'une assurance habitation se révèle parfois d’un vrai parcours du combattant notamment pour ceux qui disposent de peu de moyens financiers ou encore ceux qui font mauvaise fortune en faisant l’objet d’arnaque aux logements qui ont tendance à s’intensifier ces dernières années. Des difficultés que ces derniers pourront surmonter.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un passage particulièrement abrupt

Pour les étudiants, la rentrée universitaire est un passage particulièrement abrupt durant lequel ils se doivent essentiellement de faire face aux problèmes liés à l’accès au logement. Et les obstacles sont bien nombreux, mais ces dernières années, un en particulier attire l’attention, l’arnaque aux locations.

En effet, tout indique que chaque année, davantage d’étudiants en quête d’une habitation à louer se font escroquer par des individus malveillants. Ceux qui réclament une avance au futur locataire pour bloquer une maison, alors qu’elle n’existe même pas. Et les victimes sont de plus en plus nombreuses puisque rien que pour la saison 2021, les plaintes portant sur les fausses annonces de location ont pratiquement explosé en affichant une croissance de 17% par rapport en 2020.

Une situation qui intervient, alors que la grande majorité des étudiants ne disposent pas de moyens financiers pour devenir propriétaires. Et ils sont d’autant plus nombreux à faire face à l’échec en déposant une demande de prêt auprès des banques qui s’annoncent réticentes en prenant en compte leur source de revenus généralement assurée par un job d’été ou un travail d’appoint.

Des pistes pour s’en sortir dans les meilleures conditions

Pour ces principales raisons, nombreux sont les étudiants à se retrouver dans une mauvaise posture à chaque rentrée universitaire. Toutefois, ces derniers se doivent de savoir qu’en explorant différentes pistes, ils peuvent s’en sortir dans les meilleures conditions.

En ce qui concerne les difficultés d’accès aux emprunts bancaires par exemple, ils n’auront qu’à venir sur un site de simulation de prêts ou de devis assurance habitation pour découvrir qu’il existe différentes parades pour contourner le problème et séduire les organismes prêteurs. À savoir :

  • La caution personnelle et solidaire qui consiste à intégrer un garant, souvent représenté par les parents, qui s’engage à jouer le rôle de cautionnaire en assumant les mensualités en cas de soucis de remboursement de la part de l’emprunteur ;
  • Les prêts réglementés comme le PTZ+ faisant profiter de l’absence de l’apport de 10% souvent exigé par les banques pour un crédit habitat classique ;
  • Demander un emprunt avec ses parents dans le cadre d’une création d’une SCI (Société Civile Immobilière) ou d’une indivision.

Et la liste est longue, mais en ce qui concerne les arnaques aux locations, les autorités ont décidé d’apporter leur soutien en mettant sur pied un portail web dédié à ce genre de délit en permettant aux victimes de déposer une main courante ou de porter plainte. Ce serait également le cas du côté des sites qui monteront d’un cran dans le contrôle des annonces émanant des propriétaires non identifiés.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.