L’environnement de travail mute pour se conformer à la période post-Covid

Mutation environnement travail post covid

Aujourd’hui, le nombre de personnes vaccinées au Covid ne cesse d’augmenter. Ce qui permet déjà de prévoir la survenue de changements, notamment en matière d’emploi. Dans cette optique, des concepts novateurs tels que le coliving sont apparus. En outre, on peut s’attendre à un élargissement des zones dédiées à l’activité professionnelle.

À l’heure actuelle, un passage à un nouveau standard devient de plus en plus probable dans le monde post-Covid. Pour cause, la campagne de vaccination contre le coronavirus avance de manière croissante. Dans ce contexte, imaginer comment seront les conditions de travail s’avère indispensable. Cela permet de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de s’y adapter.

Le télétravail davantage institué au cours de l’année précédente entraînera un certain nombre de reconfigurations des activités professionnelles. Une situation à suivre de près au niveau de plusieurs plans, et ce, dans différents secteurs. Ceci se révèle entre autres valable pour les acteurs qui opèrent dans l’assurance habitation colocation.

Une nouvelle répartition des lieux de travail

Un nombre grandissant d’entreprises se tourne présentement vers le coliving. Un concept qui allie emploi et communautés de vie pour fournir de nouveaux espaces de colocation. En outre, différentes enseignes (dans l’hôtellerie, la restauration…) procèdent graduellement à un changement d’affectation de quelques-uns de leurs immeubles. Cela concerne notamment Starbucks. La firme a recyclé une partie de ses immeubles en bureaux loués à la journée ou à l’heure. Une réponse à l’augmentation de la demande en termes de lieux de travail hors du bureau, qu’il s’agisse d’un coworking ou non.

Par ailleurs, on peut s’attendre à une expansion des zones d’emploi en banlieue ou en périphérie. En effet, il se peut que les salariés soient incités à exécuter leurs tâches loin de leur site habituel. Certains seront même exhortés à œuvrer depuis un emplacement hors de la ville. De ce fait, les propriétaires de logement, entreprises et fournisseurs de bureaux devront s’accommoder à ces nouvelles conditions. D’autant plus que la sollicitation de local y afférent est en passe de chuter.

Les bureaux devront procurer plus d’espace

Dans un autre registre, les chercheurs ont constaté que le télétravail accroît la productivité. Cependant, il peut également entraîner :

  • Une diminution des rencontres inattendues qui favorisent pourtant l’innovation ;
  • Une hausse de l’isolement et du stress chez les salariés ;
  • Une baisse de la cohésion au sein d’un groupe, mais aussi de la créativité.

Par conséquent, les employeurs doivent prendre des mesures importantes afin de transformer la structure du bureau. Pour un journaliste du New York Times, Dror Poleg, les lieux de travail deviendront des biens de consommation. Le co-président de l’Urban Land Institute’s Technology and Innovation Council in New York ajoute ensuite que :

Comme tout produit de consommation, le bureau devra se battre en permanence pour ses clients et répondre à leurs besoins (…). Les bureaux auront besoin d’espaces pour des tâches spécifiques telles que le travail ciblé, le brainstorming d’équipe, les présentations clients et la formation des employés.

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.