Une reprise des mises en chantier dans l’Hexagone a été constatée

architecte avec un plan

Entre février et avril dernier, les mises en chantier en France ont progressé de 7,6 % contre 7 % entre mai 2020 et avril 2021. En revanche, le nombre de permis de construire délivré ressort en régression de 1,5 %. Sur ce point, les maisons individuelles ont enregistré une courbe inverse contrairement aux logements collectifs.

Entre mai de l’an dernier et avril 2021, 405 700 permis de construire ont été émis. Ce qui représente un écart de 28 000 (-6,5 %) sur un an. De leur côté, les mises en chantier ont été comptées à 25 300 de plus (+7 %) pour s’établir à 387 500 unités.

Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique a daigné clarifier quelques points par rapport à la situation. Les douze mois précédents incluent le commencement du premier confinement, explique-t-il. Entre la mi-mars et le 30 avril 2020, les travaux n’avaient pas pu débuter du fait des restrictions adoptées.

Une amélioration entre le mois de février et avril 2021

Entre février et avril 2021, les demandes d’autorisations de construire des bâtiments non résidentiels sont estimées à 8,1 millions de mètres carrés. Soit une hausse de 21,1 % comparé à la même période de l’année dernière. En matière de mises en chantier, 6 millions de m² d’enregistrements ont été constatés. La valeur traduit une augmentation de 24,7 %. À noter cependant que ces superficies entamées représentent moins de 8,2 % de celles totalisées au cours du même intervalle en 2019.

Concernant le nombre de logements autorisés, le ministère a annoncé que durant la période susmentionnée, il a été :

[…] Inférieur de 3,8 % à la moyenne des douze mois précédant le premier confinement (mars 2019 à février 2020).

Pour sa part, une amélioration de 7,6 % a été relevée sur le plan des mises en chantier entre février et avril 2021. Dans ce contexte, les logements individuels ont été moins abondants (+2 %) que les variantes collectifs (+11,8 %). Des chiffres qui auront une influence sur le paysage des mutuelles d’assurance habitation colocation.

Les autorisations ont diminué sur les trois derniers mois 2021

Comparé aux trois mois passés, le nombre de projets de construction approuvés a connu un retrait de 1,5 %. Dans les détails, ceux portant sur les maisons individuelles ont affiché une progression de 6,4 %. De leur côté, ceux liés à des locaux à usage collectif se sont infléchis de 7,6 %.

Entre mai 2020 et avril 2021, les logements en résidence ou collectifs autorisés accusent un recul durant les douze mois précédents. En effet, ils ont été estimés à 30 200 unités de moins (-11,8 %). Les biens en résidence ont évolué de +7,8 % tandis que les immeubles collectifs ordinaires ont régressé de 15,1 %.

Dans l’ensemble, les mises en chantier ont augmenté de 15 800 unités (+7,4 %). D’après le ministère de la Transition écologique, la hausse a surtout été poussée par les logements en résidence (+15,8 %). Les variantes collectives ordinaires affichent une crue moins importante (+6,1 %).

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.