Presque la moitié des adultes au Royaume-Uni ne souhaitent pas investir dans un meuble de qualité

Investissement meuble qualité royaume uni

Une récente enquête a révélé qu’un peu moins de la moitié des adultes britanniques vivant avec des enfants ou des animaux de compagnie sont réticents à l’idée d’acheter des meubles de qualité, de peur que l’article ne soit rapidement taché. Les sondés sont d’autant plus découragés, car retirer la souillure risquerait de revenir très cher.

Une enquête a été menée par Furniture Village et quelques enseignes d’assurance habitation auprès de 2 000 parents et propriétaires d’animaux domestiques au Royaume-Uni. Selon cette étude, 67 % d’entre eux ont actuellement un canapé tâché par un enfant ou un animal. Les dégâts les plus fréquents, mentionnés par 28 % des sondés, sont les taches de nourritures. Arrivent ensuite les marques de stylo (21 %), les boissons non alcoolisées (16 %), la graisse des mains (14 %) et le vin (13 %).

Par peur que les meubles ne soient rapidement dégradés, presque la moitié des personnes vivant avec un enfant ou un animal de compagnie sont découragées à l’idée d’acheter de beaux articles.

Plus de 2,5 millions de livres dépensés à cause des dommages aux meubles

En 2020, un ménage moyen britannique a dépensé 117,93 livres sterling à cause de la dégradation de ses meubles. Au total, ce sont 2,3 milliards de livres sterling qui ont été déboursées l’année dernière dans le pays pour des dommages de mobilier. L’étude de Furniture Village rajoute que 14 % des citoyens du royaume ont dû faire appel à un professionnel pour nettoyer une tache sur leur canapé, ajoutant ainsi 320 millions de livres aux dépenses, à travers le Royaume-Uni.

ImportantEn raison de ces incidents malheureux, 45 % des sondés redoutent ainsi d’acheter des articles de qualité, craignant que leur animal domestique ou leurs enfants ne le barbouillent rapidement.

Et 61 % des personnes interrogées indiquent vouloir attendre que leurs progénitures grandissent avant d’acheter de beaux meubles.

Mais les adultes ne sont pas non plus exemptés de tout reproche. En effet, 40 % des adultes interrogés disent avoir accidentellement maculé leur canapé l’année dernière.

Concevoir des meubles plus résistants

Les adultes sont d’autant plus réticents à l’idée d’investir dans des meubles de qualité, car bien souvent ces mobiliers sont rapidement tachés. D’après les résultats de l’enquête de Furniture Village, un meuble de valeur recevra sa première marque sérieuse 56 jours après sa livraison. 44 % des sondés indiquent avoir relâché leur vigilance un court instant seulement pour que leurs enfants aient taché leur canapé.

Face à ces malheureux incidents, 70 % des sondés estiment que les entreprises devraient produire des articles qui soient davantage à l’épreuve des enfants et des animaux.

C’est d’ailleurs l’objectif de cette étude du Furniture Village, qui vient de lancer sa nouvelle gamme de LivingProof de canapés résistants aux taches. En effet, l’enseigne de construction de mobiliers souhaite identifier les incidents les plus fréquemment rencontrés par les ménages et adapter ainsi en conséquence ses articles. Mark Reynolds, acheteur au détail chez Furniture Village a indiqué que :

La nouvelle gamme LivingProof, qui résiste aux taches, prévient les odeurs et inhibe la croissance des bactéries, est conçue pour la vraie vie et prête à tout. Nos clients peuvent tirer le meilleur parti de leurs canapés sans avoir à faire de compromis sur le style ou la couleur.

Mark Reynolds

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.