De plus en plus de Français souhaitent acheter une résidence secondaire

Français residence secondaireDrimki a réalisé une nouvelle étude pour juger de l’intérêt des Français pour la pierre. D’après les résultats de cette enquête, la crise sanitaire n’a pas atténué l’envie des citoyens de l’Hexagone d’acquérir un bien immobilier. 17 % des sondés affirment vouloir acheter une résidence d’ici la fin de l’année.

Le logement est l’un des secteurs ayant été le plus impactés par la crise sanitaire. L’année dernière, les constructions de résidences neuves ont chuté et les ventes ont reculé de manière significative. Cette année, les professionnels du secteur s’attendent à un constat similaire à 2020. Quoi qu’il en soit, en dépit de la pandémie du covid-19 et de ses retombées économiques, les Français semblent être toujours intéressés par les investissements dans la pierre.

En effet, Drimki a mené une étude auprès de 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus en février. Les résultats de cette enquête révèlent que 17 % des citoyens de l’Hexagone souhaiteraient acheter une résidence cette année. Un souhait bien indépendant de la tendance haussière des cotisations d’assurance habitation.

Un recul de la demande en Île-de-France

Les Français maintient leur intérêt pour la pierre malgré la crise sanitaire. C’est ce que révèlent les résultats de l’étude de Drimki, une enquête réalisée les 3 et 4 février, bien avant le troisième confinement. D’après cette étude, 17 % des Français comptent acheter un bien immobilier d’ici la fin de l’année 2021, soit à peu près la même proportion que celle relevée à la même période un an plus tôt. À noter qu’en novembre 2020, ce taux s’élevait à hauteur de 16 %.

ImportantCe sont les plus jeunes qui ambitionnent le plus d’acquérir un bien immobilier cette année. 30 % d’entre eux affirment vouloir acheter une résidence, tandis que 28 % des cadres et 27 % des familles avec des enfants nourrissent le même projet.

Par contre, les résultats de l’étude de Drimki révèlent que les habitants de l’Île-de-France sont moins enthousiastes. En novembre dernier, 21 % des Franciliens voulaient acheter une résidence, mais en février ce taux ne se montait plus qu’à 18,5 %. À noter également que 40 % des acheteurs potentiels sont des primo-accédants.

Évolution des critères

L’étude de Drimki note que moins de personnes souhaitent changer de domicile. En effet, seulement 27 % des sondés ont exprimé un désir de déménager, soit un recul de 5 points de pourcentage par rapport à novembre 2020. La proportion des Français souhaitant acheter un bien immobilier pour ensuite le louer a également diminué.

En revanche, on note une augmentation des personnes ambitionnant d’acquérir une résidence secondaire, 13 % des sondés ont déclaré avoir ce projet, soit une hausse de 4 points de pourcentage par rapport à novembre 2020. Drimki souligne que c’est le plus haut niveau jamais enregistré sur cet indicateur.

Les résultats de cette enquête révèlent aussi que la crise sanitaire a fait évoluer les critères des Français en matière de projet immobilier. C’est le cas pour 51 % des sondés. La plupart d’entre eux ont notamment revu le lieu de l’achat, plébiscitant désormais les résidences spacieuses en campagne, loin des villes.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.