Prix des carburants : la remise à la pompe prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022

pompe essence

Bonne nouvelle pour les automobilistes, la remise à la pompe sur le prix des carburants a été prolongée par le gouvernement jusqu’au 31 décembre. Du 1er septembre et jusqu’à la Toussaint, la réduction montera à 30 centimes TTC par litre.

Les automobilistes peuvent doublement se réjouir. En plus de l’opportunité de faire des économies sur leur assurance auto, grâce à un comparateur, la fin de la remise à la pompe prévue initialement au 30 juillet, repoussée jusqu'à fin août, a de nouveau été prolongée. Mercredi 24 août, le gouvernement a finalement publié un décret annonçant la fin du dispositif au 31 décembre prochain.

Dans un contexte de guerre en Ukraine et face aux prix du SP95 et du diesel qui ont un temps franchi la barre symbolique des 2 euros le litre, le gouvernement a mis en place dès avril une aide exceptionnelle. Pour contenir l'impact de la flambée des prix des carburants à la pompe, les Français disposant d’un véhicule à moteur ont pu bénéficier d’une remise de 18 centimes d’euros TTC par litre. Ce 1er septembre, elle augmente de quelques centimes. Voici les modalités.

Je trouve la meilleure assurance auto

Une remise allant jusqu’à 30 centimes par litre

Si cette remise a été prolongée jusqu’aux fêtes de fin d’année, elle a également été revalorisée. À compter de la rentrée, elle passe de 15 à 25 centimes par litre hors taxes, soit 30 centimes d’euros TTC. En revanche, ce coup de pouce de l’État n’est pas éternel. À partir du 1er novembre et jusqu'à la fin du dispositif le 31 décembre, la remise descendra à 10 centimes TTC.

Si les prix à la pompe continuent leur progression, la fin de cette aide pourrait être un coup dur pour les automobilistes. Concernant 2023, rien n'est encore acté par pour le moment.

Quelques restrictions à noter toutefois

Comme indiqué sur le site du ministère de l’Economie, cette ristourne concerne les carburants suivants : le gazole, l'essence (SP95, SP98-E5, SP95-E10), le superéthanol (E85), l'éthanol diesel (ED95), le gazole non routier (GNR), gaz pétrole liquéfié carburant (GPL-c), gaz naturel véhicule (GNV) sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL). Ainsi, le fioul domestique est exclu du dispositif.

Par ailleurs, l’aide de 30 centimes ne s'appliquera qu'aux stations d’essence situées en France métropolitaine. La Corse et les territoires ultra-marins ne seront pas concernés car les taxes sur le carburant y sont déjà moins élevées.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.