Une voiture électrique accessible dès 100 euros par mois, l’ambitieuse promesse d’Emmanuel Macron

chargement de voiture électrique

Avec la flambée actuelle des prix des carburants et la lutte contre la pollution automobile, l’électromobilité représente la solution la plus évidente pour sortir du thermique, estiment les spécialistes et les politiciens.

Toutefois, le prix des véhicules propres reste un facteur rédhibitoire pour de nombreux Français. Candidat à sa propre réélection, Emmanuel Macron promet ainsi de faciliter l’accès à la voiture décarbonée. Concrètement, il prévoit de mettre en place une offre de leasing social qui permet d’acquérir un modèle électrique à moins de 100 euros par mois.

Je trouve la meilleure assurance auto

Un système de leasing social

En tant que candidat à la prochaine présidentielle, Emmanuel Macron a récemment dévoilé son programme. Ce dernier comprend notamment une partie dédiée au secteur sensible de la mobilité propre.

Parmi les solutions qui visent à encourager l’abandon des voitures à moteur thermique, il propose un moyen qui rendra l’électrique plus accessible au grand nombre, via un système de leasing abordable.

Important Le dispositif de location « social » envisagé fonctionne comme les offres de location longue durée (LLD) proposées par les constructeurs. Il se démarque cependant par des prix beaucoup plus avantageux. En effet, cette solution permettrait d’acquérir un véhicule électrique à moins de 100 euros par mois.

De plus, pour diminuer les coûts relatifs à l’usage de leurs voitures, les ménages pourront recourir à un comparateur en ligne pour trouver une assurance auto pas cher adaptée à leurs besoins.

Un public large ciblé

Dans le cas où il serait réélu, Emmanuel Macron aura à cœur de faciliter la transition du parc automobile français vers l’électrique à travers la mise en place de bonus et de prime à la casse.

Il s’agit d’une excellente nouvelle puisque malgré ces aides, de nombreux Français ont encore du mal à passer à l’électrique.

Le Président-candidat a déclaré qu’il préfère aider les Français à

Acquérir des véhicules moins gourmands plutôt que de continuer à subventionner les prix des carburants.

Son offre de leasing accessible à un public large sera élaborée en partenariat avec les constructeurs et les loueurs.

La participation de l’État se limitera au soutien financier à travers une enveloppe de 50 millions d’euros.

Le lancement du dispositif serait prévu dès 2023 et viserait en priorité les Français, dont les activités professionnelles nécessitent une auto ainsi que les jeunes et ménages modestes.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.