Les transporteurs routiers réclament des aides directes immédiates face à la flambée des prix à la pompe

pompe de carburant

La Fédération nationale des transports routiers a exprimé son insatisfaction au sujet du plan de résilience présenté dernièrement par le gouvernement. Ces professionnels ont effectivement déclaré que les mesures annoncées par le premier ministre ne leur permettent pas de faire face aux conséquences économiques de la flambée du prix du gasoil. Ils ont demandé une aide immédiate pour se maintenir à flot.

Des mesures insuffisantes

Important Le plan de résilience prévoit une ristourne de 15 centimes par litre de carburant du 1er avril au 31 juillet 2022. Au cours de cette période, les transporteurs pourront recevoir le remboursement de leur TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) tous les mois au lieu de tous les trois mois.

Néanmoins, se sentant fortement impacté par l’envolée des prix des carburants, le secteur routier réclame un soutien financier direct et dans l’immédiat.

Pour l’OTRE (Organisation des transporteurs routiers européens), les mesures annoncées par le gouvernement pour limiter l’impact de l’envolée du prix du gasoil sont insuffisantes.

Je trouve la meilleure assurance auto

Une aide financière directe par véhicule

En complément des dispositions prévues dans le plan de résilience, une aide financière directe et immédiate par véhicule s’impose, selon toujours l’OTRE. Autrement, les entreprises du secteur ne pourront pas s’en sortir.

Dans une lettre ouverte à Jean Castex, ces professionnels ont souligné que ce secteur d’activité compte de nombreuses petites entreprises, dont les marges se limitent en moyenne à 1,5 % en temps normal.

Une somme de 400 millions d’euros a été débloquée la semaine dernière pour venir en aide aux transporteurs routiers. L’enveloppe est destinée aux véhicules des domaines du transport routier de marchandises, de voyageurs et du transport sanitaire.

Outre cela, les transporteurs routiers doivent également faire face à d’autres dépenses d’exploitation pour ne mentionner que l’assurance auto. Heureusement, ils peuvent limiter le coût de celle-ci en souscrivant une assurance auto pas cher.

À l’aide d’un comparateur en ligne, il est facile d’accéder aux contrats proposant les meilleures garanties à moindre prix.

Il faut à tout prix limiter la hausse des coûts du transport routier

En appui à la demande de l’OTRE, l’Union internationale des transports routiers appelle :

  • au plafonnement du prix des combustibles ;
  • et à la baisse des taxes sur les carburants pour les opérateurs.

Selon cette organisation,

Il faut à tout prix limiter l’augmentation des coûts du transport routier afin d’éviter une spirale inflationniste, laquelle impacterait lourdement l’économie mondiale.

Son secrétaire général, Umberto de Pretto, a d’ailleurs tenu à préciser que

Le secteur routier assure l’approvisionnement régulier de biens de première nécessité et des produits d’usage courant à travers le monde.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.