Succès inédit du covoiturage face à la cherté des carburants

Covoiturage

Face à l’envolée des prix des carburants causée par la crise sanitaire en France, les ménages cherchent des alternatives pour réduire leur budget consacré aux déplacements. La plupart réduisent drastiquement ses trajets non essentiels. Le recours au covoiturage augmente également, comme le prouvent les chiffres des applications spécialisées dans ce type de service.

Les solutions des Français pour maîtriser leur budget déplacements

Les prix à la pompe atteignent des sommets inédits depuis la crise sanitaire. Le conflit ukrainien et les sanctions infligées par la communauté internationale à la Russie aggravent la situation. S’y ajoutent les autres frais, notamment la couverture obligatoire des éventuels sinistres (pannes, vol, incendie, explosion, conséquence des émeutes et des catastrophes naturelles, etc.). Les outils de simulation d’assurances auto leur facilitent la recherche d’une protection adaptée à leurs besoins à des conditions financières attractives.

Afin de contenir l’inflation, qui impacte durement leurs finances, les automobilistes évitent les sorties non indispensables.

Important De nombreux autres se tournent vers le covoiturage, qui s’est développé avec la démocratisation de l’économie circulaire.

L’explosion des inscriptions sur les sites et applications spécialisés depuis la hausse des tarifs dans les stations-service à des pics inédits en fournit la preuve.

Je trouve la meilleure assurance auto

Regain de forme pour les acteurs du covoiturage

BlaBlaCar Daily, plateforme dédiée au covoiturage entre le domicile et le lieu de travail, comptabilise 500 000 nouveaux utilisateurs en un semestre. En mars, l’application affiche ainsi un total de 2,5 millions d’adeptes, un record. Depuis le début de l’année, les déplacements effectués avec cette solution de mobilité ont progressé de 45 %.

Important Compte tenu du contexte sanitaire et économique mondial, la tendance en matière de prix du carburant risque de perdurer, favorisant les acteurs du covoiturage.

C’est une belle revanche pour ces derniers, lourdement pénalisés par la crise sanitaire et les restrictions imposées par l’Exécutif pour endiguer la propagation du virus.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.