Les automobilistes se montrent toujours réticents envers les modèles de voiture high-tech en raison de leurs prix

conducteur

Entre septembre et novembre 2021, le cabinet d’audit et de conseil Deloitte a mené une étude pour comprendre les attentes des clients dans 25 pays dans le monde en matière d’automobile. Il en ressort que la majorité des 26 000 personnes ayant répondu au questionnaire en ligne ne sont pas prêtes à dépenser plus cher pour rouler dans une voiture bardée de technologies dernier cri.

Les automobilistes continuent de préférer les modèles « simples »

ImportantL’étude de Deloitte révèle qu’une grande partie des automobilistes américains, allemands, français, japonais ou d’Asie du Sud-Est ne sont pas prêts à payer plus cher pour s’offrir une voiture équipée de toutes sortes d’innovations technologiques.

Mais de leur côté, les Chinois affichent clairement leur préférence pour ces modèles dotés de nombreuses fonctionnalités et d’équipements high-tech. D’ailleurs, ils ne lésinent pas sur leur budget pour posséder de telles voitures.

La principale raison évoquée pour expliquer cette réticente est notamment le prix élevé des modèles dotés des technologies dernier cri. D’autant plus qu’outre le prix d’achat, d’autres dépenses comme l’assurance sont à prévoir. Cependant, dénicher une assurance auto pas cher est désormais simple avec notre comparateur en ligne.

Je trouve la meilleure assurance auto

Un regain d’intérêt pour les véhicules électrifiés

Ces dernières années, les prix pratiqués sur le marché de l’automobile ont littéralement explosé. En cause : la pénurie mondiale de pièces et de matériaux et la transition vers la mobilité électrique. Les modèles à motorisation électrique coûtent en effet nettement plus cher par rapport aux voitures thermiques.

Paradoxalement, la voiture électrique a de plus en plus la cote malgré son coût onéreux, son autonomie limitée et l’insuffisance d’infrastructures de recharge.

Toutefois, l’engouement des automobilistes pour les modèles « propres » diffère d’un pays à un autre.

Ainsi, 23 % des Sud-Coréens ont l’intention d’en acquérir un. Le pourcentage tombe à 17 % en Chine et 15 % en Allemagne. La voiture électrique séduit moins dans d’autres pays, comme en France (7 %) et aux États-Unis (5 %).

La voiture individuelle est privilégiée pour les déplacements

Cette enquête met aussi en évidence que la majorité des automobilistes restent attachés à la voiture personnelle, notamment aux États-Unis.

Cette préférence s’est accrue pendant la crise sanitaire, notamment en Inde (45 %) et en Asie du Sud-Est (31 %) où les habitants envisagent d’acheter une voiture pour échapper aux transports publics.

Par contre, dans les pays comme l’Allemagne, la France, la Corée du Sud ou le Japon, les transports en commun restent le mode de transport privilégié des consommateurs.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.