Le coût des pare-brises en France a flambé durant les trois premiers mois de 2022

intallation de pare-brise

Durant le premier trimestre de 2022, une augmentation du prix des pièces détachées a été constaté en France. L’achat des pare-brises a suivi cette tendance avec une forte hausse de 7,1 %. La Sécurité et Réparations Automobiles (SRA) a mené l’enquête auprès des fournisseurs. L’étude réalisée met Volvo à la tête de la flambée avec + de 16 %.

Depuis le premier mois de 2022, la SRA suit de près les fluctuations des tarifs sur le marché des pièces de rechange. D’après leurs études, il faut un budget plus important pour acquérir certains accessoires d’automobiles. Le taux de la hausse est estimé à 6,8 % actuellement. Parmi les pièces de voiture, le pare-brise connaît la plus forte majoration.

Pourtant, il s’agit d’un accessoire très important qu’il faut bien garder dans un meilleur état. La plupart des fournisseurs font grimper leur prix à un taux important. Cependant, il y a ceux qui ont maintenu un tarif raisonnable avec un coût d’augmentation très faible.

Je trouve la meilleure assurance auto

Une augmentation moyenne de 7,1 %

Bien que toutes les pièces détachées aient connu une hausse des coûts, le changement de prix des pare-brises est l’un des plus flagrants. En effet, il a augmenté de 7,1 % cette année contre 4,3 % l’année dernière durant la période des trois premiers mois.

Selon Peugeot, cet écart entre les prix résulte de plusieurs facteurs. Il dépend, dans un premier temps, des coûts logistiques qui varient en fonction du lieu d’importation des pièces. Ils incluent notamment le montant des fabrications ou des acquisitions des accessoires. Dans un second temps, le prix dépend du marché local.

En cas de dommage, il faut débourser au moins 70 à 90 euros pour réparer un pare-brise et 600 euros pour le remplacer. Afin de profiter d’un remboursement, l’assurance auto devrait inclure une garantie brise-glace. Il faut prendre en compte également du montant de la franchise pour le remboursement de la réparation.

Le prix change d’un fournisseur à un autre

Selon la SRA, le prix du pare-brise diffère pour chaque marque de véhicule. Il est possible de les catégoriser suivant le tarif appliqué. Certaines enseignes haussent le coût avec un taux supérieur à 10 %. C’est le cas notamment pour :

  • Renault qui a augmenté son prix de 11,1 % ;
  • Alfa Romeo avec 12,08 % ;
  • Fiat 13,96 % ;
  • Volvo avec un taux énorme de 16 %.

D’autres sociétés comme Seat, Audi et Peugeot imposent également un tarif onéreux. Cependant, leur taux d’augmentation est plus raisonnable par rapport à celui des marques précédentes. Cette hausse est estimée à :

  • 9,57 % (Seat) ;
  • 9,55 % (Audi) ;
  • 8,03 % (Peugeot).

Enfin, cette dernière catégorie concerne les sociétés qui proposent des tarifs plus ou moins stables. Nissan détient le record avec une augmentation de 1,25 % suivi de Suzuki (+ 1,82 %) et BMW (+ 2,24 %).

Contrairement aux marques précitées, certains fabricants comme DS et Ford ont baissé leur prix. Chez ce dernier, il y a un rabais de 0,12 %. Par ailleurs, il est de -3,7 % pour la marque de Stellantis.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.