Marché automobile : les marques de luxe ont signé une excellente performance en 2021

voiture de luxe

Si le marché automobile a été touché de plein fouet par la crise sanitaire et par la pénurie de composants électroniques en 2021, les modèles de luxe sont tout de même parvenus à tirer leur épingle du jeu. Contrairement aux autres constructeurs, Rolls-Royce, Bentley, Lamborghini ou encore Bugatti ont enregistré de belles performances commerciales.

Des chiffres records

Chez tous les constructeurs qui se sont positionnés sur le marché de niche des modèles de luxe, 2021 a été une année faste, avec un volume de vente inédit pour plusieurs d’entre eux.

C’est le cas de Rolls-Royce (groupe BMW) qui a écoulé 5 586 véhicules dans le monde, bien plus que son record historique en 2019. Le nouveau coupé Ghost et le SUV Cullinan, facturés à plus de 300 000 euros en France, ont été les plus prisés.

L’exercice 2021 a aussi été excellent pour Bentley avec 14 659 unités vendues, grâce notamment au succès du SUV Bentayga, dont le prix avoisine les 200 000 euros.

Lamborghini (groupe Volkswagen) n’est pas en reste avec 8 405 voitures commercialisées dans le monde, grâce à Urus.

Même constat chez Bugatti où les ventes ont atteint des sommets, avec pas moins de 150 commandes pour des modèles valant pas moins de 3 millions d’euros chacun.

Compte tenu du montant de l’investissement, ceux qui souhaitent acquérir ces voitures prestigieuses devront comparer plusieurs devis assurance auto pour trouver le meilleur contrat pour leur véhicule.

Je trouve la meilleure assurance auto

Un segment très porteur d’après les spécialistes du secteur

D’après Adolfo De Stefani Cosentino, le président de la Fédération italienne des concessionnaires (Federauto),

Les amateurs de belles voitures qui ont les moyens et dont le pouvoir d’achat n’a pas été impacté par la crise n’ont pas hésité à faire l’acquisition de modèles de luxe, et de très grand luxe.

Adolfo De Stefani Cosentino

Et selon le constat du patron de Rolls-Royce, Torsten Müller-Ötvös,

Le luxe et le premium ont bien mieux résisté que les segments généralistes.

Torsten Müller-Ötvös

Il a confié à l’AFP en mai 2021 :

J’ai été impressionné par le nombre de clients qui nous ont confié qu’avec le Covid, ils avaient compris qu’ils pouvaient mourir demain et que c’est maintenant qu’il faut profiter de la vie.

L’analyste José Baghdad, associé et responsable du secteur automobile chez PwC France et Maghreb, a remarqué que sur le segment très lucratif de l’ultraluxe, les voitures haut de gamme ont tendance conserver leur valeur au fil du temps.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.