Bilan mitigé pour le marché français des utilitaires en janvier 2022

concessionnaire renault

En janvier 2022, les ventes aux particuliers en France ont accusé une baisse de plus de 18 %. Le segment des utilitaires n’a pas été plus performant, à en croire les données fournies par la Plateforme automobile (PFA) et relayées par AAA Data.

Pas de reprise pour le marché auto tricolore

Important En 2021, la crise sanitaire, la pénurie des semi-conducteurs et les difficultés d’approvisionnements provoquées par la reprise de l’activité ont sévèrement impacté l’industrie automobile mondiale.

La France n’a pas échappé à la tendance, et le marché ne semble pas près de se redresser.

Les chiffres de PFA/AAA Data pour janvier 2022 montrent que

Seuls 102 901 véhicules particuliers (VP) ont été immatriculés, soit un repli de 18,58 % sur un an ». Sur les 21 jours ouvrés de ce premier mois,

Une chute de 19,1 % a également été observée sur le segment des véhicules utilitaires (VU) de moins de 5,1 tonnes avec seulement 28 199 exemplaires écoulés. En comparaison l’an dernier, sur seulement 20 jours ouvrés, 34 848 mises à la route ont été comptabilisées.

Les véhicules industriels (VI) de plus de 5,1 tonnes s’en sortent mieux avec une progression de 0,4 % permise par la vente de 3 690 exemplaires (15 de plus qu’en janvier 2021). Ce très faible écart positif pourrait cependant être absorbé par les résultats de février. La moitié des immatriculations ont été attribuées à Renault Trucks (1086 unités, en recul de 5,4 %). Ses concurrents étrangers ont de leur côté écoulé 2 604 VI (+3,0 %).

Je trouve la meilleure assurance auto

Les marques françaises accaparent le top 10

Malgré ce bilan mitigé, les constructeurs français restent en tête des ventes pour le mois de janvier. Le marché des VU est ainsi détenu à plus de 70 % par les groupes Stellantis et Renault. Le premier, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën, DS, Fiat, Alfa Romeo Opel, Maserati, et Jeep, revendique 12 195 véhicules immatriculés, contre 7 963 pour l’alliance Renault-Dacia.

Leurs modèles accaparent ainsi l’ensemble du top 10 du mois pour le segment VUL, les trois premiers étant le Master III de Renault (3 080 exemplaires ; 10,9 % de parts), suivi de son Trafic (1 854 mises en circulation ; 6,6 % du marché) et du Berlingo3 de Citroën (1 663 ventes ; 5,9 %). Le premier modèle appartenant à une autre entité ne pointe qu’au onzième rang avec 290 exemplaires écoulés pour un taux de pénétration de 2,8 %.

Néanmoins,

Important Les pertes sont plus lourdes pour les deux géants tricolores, qui subissent des baisses respectives de 14,8 % et 33,2 %.

En comparaison, les marques étrangères, avec 8 041 ventes, ne décrochent que de 6,6 %.

Pour les acheteurs, tous les moyens sont bons pour alléger le budget, car au prix de l’engin s’ajoutent les frais annexes.

Une simulation d’assurance auto est notamment recommandée pour bénéficier d’une couverture sur mesure à un prix attractif.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.