Les véhicules diesel d’occasion ont encore de l’avenir devant eux

Avenir véhicules diesel occasion

Les voitures diesel disparaissent progressivement des stands de vente de véhicules neufs. Une situation liée aux actions des grandes métropoles pour améliorer la qualité de l’air. À cela s’ajoutent les nouvelles normes européennes sur les émissions de CO2 des véhicules particuliers et utilitaires. Malgré cela, les modèles d’occasion roulant au gazole sont encore très recherchés.

Jugés trop polluants, les véhicules thermiques seront bientôt interdits de circulation. Ces mesures font l’objet d’une norme Euro 6 Full qui évolue au fil des années. En janvier 2021, cette norme est entrée en vigueur pour stopper la production de citadines diesel. Ce qui explique la baisse du taux de vente des voitures diesel neuves.

Au premier trimestre 2021, les services d’immatriculation ont enregistré 23 % de véhicules particuliers diesel. Cependant, les adeptes de voitures diesel peuvent encore se rabattre sur les modèles d’occasion. Sous l’effet des nombreuses restrictions concernant ces véhicules, leur prix ne cesse de chuter. Pour les acquéreurs à petit budget, c’est une occasion à saisir.

Je trouve la meilleure assurance auto

Qui s’intéresse aux véhicules à moteur thermique ?

Pour assainir leur flotte, les constructeurs automobiles et les concessionnaires bradent les prix des diesels. Parmi les modèles qui ont la cote figurent la Dacia et la Nissan équipées de moteur dCi. Pour les amateurs de vitesse, les moteurs turbo diesel (TDI) sont toujours accessibles. À cela s’ajoutent les versions à injection directe et turbocompressée (HDI).

Parce que la décote ne cesse de régresser, les ménages à faible revenu peuvent se permettre d’acquérir des voitures d’occasion. Autre atout à considérer, l’existence d’assurances auto adaptées à ce type de situation. Certes, la prime risque d’être plus élevée, mais l’automobiliste s’engage dans une conduite responsable.

Malgré les nombreuses restrictions qui ciblent les voitures thermiques, celles qui roulent au diesel ont conservé leur attrait. En effet, elles se caractérisent par une consommation au kilomètre satisfaisante et un prix au litre réduit.

Les interdictions qui concernent les véhicules à moteur diesel

Les émissions de particules fines par les véhicules à moteur thermique sont un fait. Pour assainir l’environnement dans les grandes villes, les pays européens ont multiplié les mesures d’interdiction. On cite notamment la création de zones à circulation restreinte (ZFE). À Paris, les voitures diesel seront interdites de circulation en 2024. Quant à la ville de Lyon, elle adoptera cette règle en 2026.

D’autres normes sont déjà appliquées. C’est le cas de la vignette Crit’Air 1 qui n’est plus délivrée aux voitures diesel neuves et d’occasion depuis décembre 2020. Par ailleurs, la prime à la casse ne leur sera plus accessible à partir du 1er juillet 2021.

Pour rouler sur les grandes voies citadines, les Français misent désormais sur les véhicules écologiques. Les hybrides et les 100 % électriques ont représenté 30 % des taux de vente en janvier, février et mars 2021. Conscients de cela, les constructeurs ont lancé la dédiesélisation de leurs flottes.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.